Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 17:04

 

 

Nikita a le coeur sensible. C'est à ses dépens, qu'une nouvelle fois, elle apprendra à ne faire confiance à personne...


Nikita prépare sa prochaine mission lorsqu'elle est «accidentellement» reconnue par une ancienne amie d'enfance. Par acquis de conscience - devoir oblige - elle en réfère à Michael qui, bien que sachant l'énorme danger que cela représente - tant pour la mission à venir que pour la sécurité de la Section One en général - accueille l'information avec une étonnante placidité...


Mais Nikita, qui est allée à bonne école, est devenue beaucoup plus fûtée et a vite fait de comprendre ce que la façon de Michael de «s'occuper du problème» signifie... De justesse, elle déjoue alors ses plans et sauve son amie d'un kidnapping qu'elle savait organisé par lui. Elle ramène July (c'est son nom) à son appartement, et celle-ci est tellement bien cachée que même Michael ne parvient pas à la trouver lorqu'il arrive dare-dare perquisitionner chez elle.


Nikita tente ensuite de calmer son amie terrorisée et lui conseille, tout en lui promettant de l'aider et de la protéger, de changer d'identité et de disparaître complètement de la circulation si elle veut rester en vie.


Le moment de la mission proprement dite est arrivé. Michael et Nikita doivent assurer la sécurité d'un personnage important. Or, à sa descente d'avion, Nikita est harcelée sexuellement par celui-ci. C'est donc sous le regard amusé de Michael qu'elle se fera un plaisir de le remettre fermement à sa place... Ce qui ne l'empêchera pas d'avoir les yeux bien ouverts... Et de sauver la vie de Michael une nouvelle fois!


Rentrée chez elle, Nikita se paie alors un peu de bon temps avec July (alias, Marnie McPhail). Les souvenirs d'enfance refont surface, les liens d'affection se retissent, et comme deux gamines, c'est à coups de robes et de perruques qu'elles s'amusent à se déguiser. Jusqu'au soir où...

Entendant du bruit sur sa terrasse, Nikita se fait enlever, et est transportée dans une cave pour y subir sa première scéance... de torture...!


Michael ne sait pas où la trouver jusqu'à ce que, enchaînée, mouillée, électrocutée et à bout de forces, elle parvienne, d'un violent coup de pied, à activer un émetteur caché dans sa botte. Il arrivera alors juste à temps pour la sauver des griffes de ses tortionnaires, dont, à la surprise générale, un des trois n'est autre que... July! Une kamikaze, sosie de la vraie July assassinée, dont le but final est de tuer Jovan Mijovich (David Calderisi), l'homme que Michael et Nikita ont pour mission de protéger.

 


S1-E02-JulyJULY



July parvient à s'enfuir, mais Nikita a vite fait de repérer sa présence à l'aérodrome lorsque elle et Michael raccompagnent Mijovich à son avion. Pour sauver sa vie et la leur, elle n'aura alors pas d'autre choix que d'abattre cette «amie»... Froidement, les yeux dans les yeux..., même si d'une main encore tremblante et hésitante...


Petit détail, mais qui a son importance: tout ceci se passait à l'insu du «grand manitou», Opérations! Michael se voit donc contraint de mentir pour couvrir Nikita qui lui a désobéi et l'a pris de vitesse en l'empêchant d'éliminer July.

Le manège n'a toutefois pas échappé au contrôle et à la perspicacité de ce chef brillant, redouté et expérimenté qu'est Opérations, lequel, sur un ton menaçant, met alors Michael en garde contre ses sentiments..., qui risquent de le conduire à sa perte s'il ne les maîtrise pas immédiatement!

Message bien reçu...


© Michèle Brunel  (Cet article est protégé par  )

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle - dans Épisodes Saison 1
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • : Un hommage fort et pleinement mérité au génie, au raffinement et au talent de tous ceux et celles qui ont su inventer, réaliser, produire et interpréter cette remarquable, unique et inoubliable série qu'est «La Femme Nikita». Petit clin d'oeil particulier aussi (et surtout) à l'acteur québécois Roy Dupuis qui a miraculeusement débarqué dans ma vie au bon moment...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives