Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 19:41
 
RD-Gray
GRAY
 

Tandis que Nikita, de plus en plus effrontée, interroge Madeline sur ses agissements en dehors de la Section One, un vent de panique souffle brusquement à la base: une tentative de piratage informatique est en cours. Et, malheureusement, réussit. L'auteur, un certain Harding, bien connu des services, a flairé l'affaire du siècle: entré en possession du «Directory», un répertoire ultra-confidentiel contenant tous les identifiants privés, les «couvertures» et les profils professionnels des agents de la Section One, il organise une vente aux enchères... Entre seulement deux acheteurs... D'une part, la Section One, bien sûr, prête à tout pour récupérer son bien et, d'autre part, Ilya Benko, un des plus cruels terroristes de la planète et un de ses pires ennemis, prêt à tout lui aussi pour anéantir ce bastion du gouvernement.


Michael, qui a été délégué à Prague pour «régler le problème», tient la vie de la Section One au complet entre ses mains. Muni d'un chèque en blanc, il rejoint les deux hommes. Et s'il se retrouve complètement désarmé par les hommes de Harding, il ne le sera en tout cas pas face à Benko..., dont il affrontera la cruauté et la folie du regard avec toute la puissance, la supériorité et l'assurance du sien! Une nouvelle remarquable démonstration de la force de ce fameux regard tout «imprégné de pouvoir» dont Michael/Roy Dupuis a la spécialité et avec lequel il a conquis son public.


Une seule offre, un gagnant au premier tour... Quelles sont les limites financières de l'adversaire? Les 30 millions de dollars mis sur table par Michael suffiront-ils?


Attente. Soulagement. Ouf! Oui, la Section One est bien le vainqueur. Mais Benko est aussi loin d'être un bon perdant. Une fusillade s'engagera entre les deux camps au moment où Harding tente d'effectuer la transaction. Mais il y laissera la peau avant que Michael ait pu récupérer le fichier... qu'il ne portait d'ailleurs pas sur lui. Seule possiblité: il doit s'en être débarrassé dans un autobus au cours de sa fuite, ou auprès d'un de ses passagers. Reste donc à interroger chacun d'eux...

Mais l'attention se porte plus particulièrement sur un jeune architecte du nom de Gray (Callum Keith Rennie), veuf et père d'une petite fille, qui déclare avoir été légèrement frôlé au passage par Harding dans le bus. Sa maison est fouillée de fond en comble, mais en vain. Rien ne prouve qu'il soit en possession du répertoire: la vie des agents reste en danger, et il y a fort à parier que Benko procède de la même façon que la Section One pour tenter de récupérer le fichier.

 

S1-E09-Gray

 

Michael propose alors de se servir de Gray comme appât pour capturer Benko. Nikita est ainsi transformée en étudiante en architecture et aborde Gray dans une bibliothèque: les deux «se découvrent vite de nombreuses affinités et passions communes» et décident de se revoir.


Un jeu auquel Nikita devra souvent se prêter, ce qui amène Madeline à devoir aussi mettre Michael face à lui-même, ou plutôt face à ses «réels ou supposés» sentiments pour Nikita: sera-t-il capable d'affronter un éventuel attachement ou amour de Nikita pour un autre homme...?


Se faisant passer pour la petite amie de Gray, Nikita contacte Mick Stoppel (Carlo Rota), un homme à la solde de Benko à qui elle annonce que «leur» couple était de mèche avec Harding et qu'ils détiennent la disquette tant convoitée. Mais elle ne posera ses conditions qu'à Benko en personne...

N'ayant pas d'autre choix, celui-ci lui fixe un rendez-vous, à elle et à «son homme», dans un jardin public... Où, bien sûr, Michael et ses hommes sont en faction. Mais Benko est prudent et se pointe sur les lieux avec plus d'une heure de retard, alors que la Section One avait relâché sa surveillance. Nikita a tout juste le temps de «fourrer» Gray (qui ne se doute de rien) dans un taxi pour l'éloigner avant d'être traînée de force dans une fourgonnette où l'attend... Benko. Mais aussi, une désagréable surprise. Car, sous la menace d'une arme, elle se retrouve illico presto avec «un collier» autour du cou: un bijou hautement explosif et muni d'un émetteur-récepteur qui l'enverra dans l'autre monde au moindre faux pas!


 
S1-E09-Mick-Stoppel
MICK STOPPEL 


Relâchée mais dans l'impossibilité de parler puisque mise sous écoute, elle a deux heures de temps pour ramener le répertoire. Et ceci uniquement en échange... de sa vie. Ne pouvant mêler Gray à tout cela - qui pourrait peut-être avoir quand même trouvé le fichier et qu'il faut donc continuer à espionner en douce tout en le protégeant de Benko -, il ne restait plus qu'à trouver un moyen de le faire parler sans qu'il le sache... Miracle de la technologie: la voix de Gray ayant été enregistrée lors de son précédent «interrogatoire» par Madeline, Birkoff pourra, grâce à un programme vocal, en créer une imitation parfaite, monter tout un scénario et simuler une conversation. C'est donc «électroniquement» - et à la grande satisfaction de Benko - que Nikita obligera «Gray» à lui révéler où se trouve exactement le répertoire.


Mais la partie n'est pas gagnée pour autant. Un simple bouton à presser et Nikita explose... Il faudra une autre ruse de la Section One pour la tirer de ce pétrin et arrêter Benko avant qu'il n'appuie sur le détonateur qu'il tient dans le creux de sa main... Nikita, apparemment seule, se rend à l'endroit fixé par Benko pour la remise du fichier; mais cette fois, Michael l'attend de pied ferme. Le temps qu'une camionnette lui barre la route quelques secondes et, à la place de Nikita, Benko ne se retrouvera qu'en face d'un vulgaire mannequin d'une part... et de l'arme de Michael braquée sur lui d'autre part! Quant à la vraie Nikita, dont il ne soupçonnait pas l'appartenance à la Section One, il se la retrouvera collée à son dos, un bras bien serré autour de son cou... Autrement dit, si elle saute, il saute avec!


Nikita, qui a à nouveau gagné son pari contre la mort, s'est mise en beauté: sous l'oeil intrigué de Madeline, elle quitte la Section One pour se rendre à l'invitation à dîner de Gray... Mais il n'y a pas que Madeline que cette nouvelle «amitié» inquiète...

 


© Michèle Brunel  (Cet article est protégé par   


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle - dans Épisodes Saison 1
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • : Un hommage fort et pleinement mérité au génie, au raffinement et au talent de tous ceux et celles qui ont su inventer, réaliser, produire et interpréter cette remarquable, unique et inoubliable série qu'est «La Femme Nikita». Petit clin d'oeil particulier aussi (et surtout) à l'acteur québécois Roy Dupuis qui a miraculeusement débarqué dans ma vie au bon moment...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives