Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 15:57
 
 
 


Après le calme (relatif) de «Noise», la tempête. Ou plutôt, carrément le traitement de choc! Avec un scénario aussi impressionnant que celui de «War», l'excitation va vite regagner le spectateur. Mais, pour bien comprendre l'origine de cette guerre sans merci qui s'annonce, il convient de remonter en arrière et se remémorer les épisodes 9 («Gray») et 10 («Choice»):


"L'auteur, un certain Harding bien connu des services, a flairé l'affaire du siècle: entré en possession du «Directory», un répertoire ultra-confidentiel contenant tous les identifiants privés, les «couvertures» et les profils professionnels des agents de la Section One, il organise une vente aux enchères... Entre seulement deux acheteurs... D'une part, la Section One, bien sûr, prête à tout pour récupérer son bien, et d'autre part, Ilya Benko, un des plus cruels terroristes de la planète  - et un de ses pires ennemis -, prêt à tout lui aussi pour anéantir ce bastion du gouvernement." (Gray)


"Reste cependant que le «Directory» est toujours en circulation..." (Choice)

 


Alors que Nikita est chez elle et s'entraîne à des exercices de musculation, des hommes pénètrent dans son appartement et tentent de la tuer. Qui sont-ils?


Michael qui, au même moment, l'appelle et la somme de rejoindre rapidement le quartier général, va lui fournir la réponse: le «Directory» est tombé dans les mains de la redoutable «Cellule Rouge», cette puissante organisation terroriste qui s'est jurée d'anéantir la Section One (en commençant par exterminer tous ses effectifs) et qui vient de lui déclarer ouvertement la guerre.
Le répertoire a été décodé et, partout dans le monde, les agents sont démasqués, attaqués et décimés: plus personne n'est à l'abri, et sans plus aucun «matériel humain» la fin de la Section One est proche. C'est donc le branle-bas général: la base doit être évacuée et un minimum de matériel indispensable sauvé. Un endroit a été prévu pour le repli en cas de catastrophe, mais il doit rester secret car les agents risquent aussi d'être capturés et torturés.


Tandis que le groupe de tête de la Section One s'apprête à déménager, Michael, le seul agent de terrain à connaître la nouvelle adresse, s'embarque avec Nikita pour Rabat, au Maroc, là où se trouverait Garsha, un «recruteur-vendeur d'assassins», qui aurait récemment fourni une énorme quantité d'hommes à quelqu'un. L'enjeu consiste à découvrir l'endroit où la Cellule Rouge aurait son quartier général... avant que celle-ci ne trouve le poste de commandement de la Section One. Mais, avant de partir, Michael tient quand même à confier le lieu secret à Nikita afin qu'elle puisse s'y réfugier au cas où il lui arriverait quelque chose.

 


Garsha est intercepté, et pendant que Michael l'oblige à les guider vers son «bureau de transactions», Nikita pénètre dans les locaux désignés et finit par arriver au coffre où seraient enfermés des dossiers importants, voire même le fameux répertoire. Mais elle était attendue et, capturée, se retrouve attachée à des barres de fer; ou plutôt, à une sorte de «poteau sur roues» qui ne promet rien de bon...


"Je ne sais plus ce que veut dire le mot amour. Mais la seule partie en moi qui n'est pas morte, c'est toi..."


Et, en effet, Nikita ne crânera pas longtemps: ce qui l'attend est pire que tout ce qu'elle aurait pu imaginer. La Cellule Rouge connaît désormais les dossiers... et surtout les points faibles de chaque agent mieux que quiconque: la grande terreur de Nikita, ce sont... les rats! Reliée à un monitor qui contrôle ses pulsations cardiaques, elle ne pourra pas mentir ni résister longtemps face aux épreuves qu'elle va traverser. Tout d'abord, une horde de rats, rendus fous de peur, prêts à lui déchiqueter le visage pour pouvoir s'échapper... Mais, peu de temps après... la vue de Michael qui, voulant lui porter secours, a été capturé à son tour, et qui sera lui aussi torturé avant d'être rejeté dans une cage... suspendue à côté de la sienne...

 

James Faulkner (La Femme Nikita S1 - E17)
Avec JAMES FAULKNER


Après s'être fait des aveux et des adieux touchants, et face à la menace d'une injection qui aurait complètement fait perdre la raison à Michael et l'aurait transformé en une sorte de chien errant, Nikita craque et livre la Section One...

 

 

Mais c'était mal connaître les ressources de Michael, sa capacité de résistance et sa force de récupération! Son instinct de survie, sa volonté et le point d'honneur qu'il met à réussir ses missions sont plus forts que tout. Une mission, celle-ci, dont Nikita ne connaît pas tous les tenants et les aboutissants et qui consistait en fait... à attirer la Cellule Rouge dans un guet-apens et à les envoyer attaquer en masse le nouveau repaire de la Section One! Ce qui est chose faite: c'est toute une armée de mercenaires qui vient d'être expédiée en Allemagne... Là où Madeline et Opérations les attendent de pied ferme!

 

 

Sortant d'une couture de sa chemise un mince fil de fer aux propriétés explosives, Michael fait sauter la fermeture de sa cage et libère Nikita qui, stupéfaite de le voir rebondir ainsi, ne comprend pas pourquoi le sort qui attend la Section One semble si peu le préoccuper. Elle songe donc d'abord à régler son compte à son tortionnaire, Dominic (James Faulkner), et voudrait ensuite pouvoir prévenir Birkoff de l'attaque qui se prépare: mais l'attitude de Michael finit par lui faire réaliser... qu'une fois de plus, il s'est servi d'elle, qu'il était préparé à tout et qu'il avait tout prévu!!! Il fallait qu'elle parle, et cela devait se faire de manière convaincante...


Car si la Cellule Rouge connaissait bien les fichiers et les signes particuliers de chacun, lui aussi! Il savait qu'en cas de capture, l'adversaire jouerait sur la mort d'un fils - dont il tient la Section One responsable - né de sa relation avec Simone (voir S1/E3) pour le déstabiliser... mais aussi sur l'attirance et l'attachement que Nikita éprouvait pour lui... Il savait que la seule chose qui pouvait la faire craquer... c'était lui! Et lorsque celle-ci en prendra conscience... ce sera à nouveau la haine et un profond dégoût de lui qui l'envahira! Un ressentiment qui ne sera hélas que de courte durée: un coup de feu l'a atteinte dans le dos, et elle s'écroule à terre...

 

 

 

Pendant ce temps, au QG provisoire de la Section One, les choses n'ont pas été non plus de tout repos. Une violente altercation a eu lieu entre Walter et Opérations; de même que l'on a appris qu'il ne faut pas compter sur l'aide du Gouvernement - ni même de «l'étage supérieur», dirigé par un certain Georges - pour les sortir d'affaire, mais que, par sécurité, on s'occuperait plutôt de les éliminer tous définitivement...


Toujours est-il que le plan - dont seuls Opérations, Madeline et Michael étaient au courant - a bien fonctionné: volontairement attirés dans l'usine désaffectée qui leur tient lieu de base de repli, les hommes de la Cellule Rouge se retrouvent... faits comme des rats. Autour d'eux, de lourdes portes en béton se sont soudainement abattues... Les gaz killer faisant le reste...


L'équipe survivante peut donc regagner ses pénates, mais c'est tout le réseau qui doit être réorganisé et tous les fichiers reconstitués: le moral des troupes est au plus bas, et il faudra songer à accélérer le recrutement de nouveaux agents. Michael a lui aussi réintégré la Section One: mais cette fois, son regard est lourd d'amertume et de tristesse. Il veille sur Nikita qui lutte contre la mort... Mais qui, bien qu'inconsciente, aura le réflexe de détourner la tête lorsqu'il lui effleurera la bouche du bout des lèvres...

 


Aurait-il dépassé les bornes? Et pourra-t-il jamais plus lui faire comprendre combien il était sincère dans ses déclarations...?



© Michèle Brunel  (Cet article est légalement protégé par  ).

Toute reproduction d'un quelconque article de ce blog est strictement interdite.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle - dans Épisodes Saison 1
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • : Le seul site en français entièrement consacré à la télé-série La Femme Nikita (1997-2001). Avec Roy Dupuis et Peta Wilson. En hommage au génie, au raffinement et au talent de tous ceux qui ont su inventer, réaliser, produire et interpréter cette exceptionnelle et inoubliable série. Petit clin d'oeil particulier aussi (et surtout) à cet acteur québécois qui a miraculeusement débarqué dans ma vie au bon moment...
  • Contact

Recherche

Archives