Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 17:34

 

S2-E22-End-Game    

L'Heure  des  comptes

 

Nikita connaît maintenant le chemin: elle s'est à nouveau introduite dans la salle secrète du Niveau 2 pour y télécharger un autre fichier. Mais, à sa sortie, elle tombera cette fois nez à nez avec... Walter, plus qu'étonné de la trouver là, et qui devrait, en principe, la dénoncer...

 

Malheureusement, le fichier volé n'est pas encore le bon; il faut absolument que Nikita aille jusqu'au bout, malgré ses craintes de se faire coincer tôt ou tard. Adrienne lui remet alors un étrange appareil, un module de sécurité appelé KL-6 qui est censé ne jamais sortir de la Section. "Faites en sorte qu'on le trouve." Car, pour l'authentifier, il faudra se rendre dans une zone considérée la plus sûre de toutes, et le fichier «Gemstone» ne peut plus être nulle part ailleurs. Mais... "Il faut qu'il soit trouvé par une personne en qui Opérations a entière confiance". Michael!

 

Michael et Nikita sont en mission, et cette dernière exécute à la lettre le plan d'Adrienne. Quelques secondes avant de quitter le bâtiment qui va exploser, l'attention de Michael est attirée par un KL-6 dont il ignore la provenance. Et, comme prévu, à peine rentré, il se rend là où Adrienne espérait, dans une autre zone interdite à quasiment tous les agents. Nikita emprunte le même chemin que lui, guette sa sortie, puis pénètre à l'intérieur d'une salle ronde dont les parois sont tapissées d'écrans. "Il y a des moniteurs vierges, et d'autres étiquetés. Trouvez «Opérations secrètes» et copiez le fichier". Mais un autre moniteur intéresse également Nikita: celui nommé «Personnel»... Elle ne peut résister à la tentation d'obtenir des informations sur Michael. Hélas, "accès refusé, agent de Niveau 5"...

 

S2-E22-09

 

Adrienne a ce qu'elle voulait, il est temps de filer. Mais, lorsqu'elle quitte la pièce, l'imprévu: l'alarme se déclenche. "Ils ont ajouté un code de sortie!" Dans 10 secondes, deux agents vont ariver, Nikita doit fuir par le côté opposé. S'engage donc une course dans les multiples couloirs de la Section et un jeu de cache-cache avec ses collègues... jusqu'à ce qu'un des deux la repère! Adrienne lui fournit alors des instructions très précises et lui ordonne ensuite de ne plus bouger, d'attendre... Son poursuivant ne dépassera pas une certaine ligne: il finira... grillé, électrocuté par le mécanisme à peine actionné! Et l'autre? "Il est enfermé dans une zone close". Nikita peut à nouveau circuler normalement et regagner la salle des commandes, là où règne une grande agitation... "Alerte! Il y a quelqu'un dans la zone 35"...

 

"Michael, que se passe-t-il?" "Une infraction dans les niveaux inférieurs". Ames, l'agent pris au piège dans la zone interdite, a beau crier sa vérité, pour Opérations il est de toute évidence le seul coupable possible. Mais Nikita devra, pour sa part, soutenir alors le terrible regard de Michael... Un regard qui en dit long, très, très lourd de suspiscion. Et tout autre que complaisant...

 

S2-E22-04

 

Nikita revient aux infos chez Birkoff. Si elle s'inquiète (naturellement) du sort réservé à Ames, elle est toutefois toujours aussi intriguée par le fait que personne, en dehors de Madeline et Opérations, ne sait où Michael habite: "C'est le cas de tous les agents de Niveau 5". Mais voilà que ce dernier arrive et interrompt leur conversation. Même sous la torture, Ames ne pouvait avouer... que la vérité. Conclusion: "On ne connaît pas la cause de l'alerte. Il va y avoir une enquête générale".

 

      S2-E22-05

 

Comment induire en erreur la machine qui va l'interroger et fouiller dans ses pensées? Nikita se met à l'écart et contacte Adrienne. Le seul moyen de passer le test... c'est de plonger sa main dans un panneau où il y a du courant... et de tenir le plus longtemps possible! Elle ne pourra que serrer les dents et résister avec courage à cette épreuve abominable...

 

Elle est maintenant assise face à Opérations, reliée à une sorte de détecteur de mensonge que contrôle Walter. Les premières questions fusent, mais, ô surprise... "L'ordinateur ne lit rien. Il n'y a que du bruit". Walter a beau réessayer, rien.

 

S2-E22-06

 

Opérations s'entretient avec Michael et Madeline pour faire le point sur la situation. "L'enquête n'a rien donné pour trois agents: Lajos, Renalt et... Nikita". Et personne n'aurait pu arriver jusqu'à la zone interdite sans l'aide de quelqu'un très haut placé, qui connaisse à fond tout le système. Pour lui, les choses sont claires: seule... Adrienne répond à ces critères! Quelles seraient ses motivations? La vengeance.

 

"Un de ces trois agents travaille avec Adrienne: trouvez lequel!"

 

S2-E22-07

 

Pour Michael, pas besoin de chercher loin. Il se présente chez Nikita et ira droit au but: "Si tu dois me faire confiance une seule fois dans ta vie, c'est maintenant. Où est Adrienne? Où est le fichier [Gemstone]?"... Il a beau tenter de la culpabiliser pour la mort de Ames, de la mettre en garde sur ce qui l'attend s'il ne l'aide pas, d'employer la force en la plaquant dos au mur et lui prédisant le scénario catastrophe qui se produirait si elle écoute Adrienne, et finalement de la prendre par les sentiments en lui caressant la joue et les cheveux, Nikita tient bon, les larmes aux yeux, mais tient bon... "Laisse-moi t'aider. C'est ta dernière chance. «Notre» dernière chance"... Michael a échoué... et, cette fois, ne peut plus la protéger... Nikita vient de signer son arrêt de mort.

 

S2-E22-13

 

Il est vrai qu'avec Adrienne qui entend toute leur conversation, elle pouvait difficilement faire autrement! Nikita est de retour auprès d'elle et vient de lui remettre le «Gemstone». "Vous voulez regarder le fichier avec moi?" Les premières images défilent à l'écran... Nikita n'en croit pas ses yeux, elle en a le souffle coupé... Saddam Hussein??!! Opérations serait-il l'allié de ce dictateur? Les révélations d'Adrienne sont effarantes: oui, la Section One le soutient et le maintient au pouvoir, en plus de l'avoir aidé à concevoir et déployer des armes chimiques!

 

Mais que faire maintenant de ces informations? Les divulguer publiquement aux médias et aux politiques? Cela risque de mettre dans l'embarras d'autres services ou ramifications gouvernementaux, ce n'est pas le but. Mieux vaut confier le «Gemstone» à un homme d'influence, au profil bien spécifique, qui saura quels chemins emprunter... Quatre personnes seraient à la hauteur de la tâche, reste à en choisir une.

 

Le malheur, c'est qu'à la Section One on a tenu exactement le même raisonnement! Les mêmes hommes sont déjà activement recherchés, et pour prévenir tout risque de défaillance: "Vous devrez vous occuper des quatre en même temps"...

 

Adrienne a tenu à accompagner Nikita pour cette mission et l'attend dans sa voiture, tandis que celle-ci se dirige vers le siège des institutions où travaille celui qu'elles ont choisi pour contact, et à qui Nikita remettra le fichier. Mais c'était sans compter sur l'efficacité de Michael... "Trop tard, ils l'ont eu!" En effet, l'homme gît sur une civière et est transporté à toute allure vers une ambulance... Un vent de panique s'empare d'Adrienne: il n'y a plus qu'à fuir, et au galop! "À la maison, vite!" "Carla, protocole 4, immédiatement"... Un hélicoptère les emmènera sur une île proche du Portugal.

 

S2-E22-12

 

Arrivées à la villa, les deux femmes devront hélas déchanter: pour elles, c'est la fin... Carla ainsi que tous les agents d'Adrienne sont morts... et Michael vient d'apparaître sur le pas de la porte. "Ne tirez pas!" Nikita lui remet son arme, Adrienne, le fichier... Mais Michael ne peut se résigner à voir mourir Nikita... Restés seuls, voilà qu'il lui rend son arme... et lui dit de partir...! "Dehors tu as une toute petite chance, à la Section, aucune". Mais à quoi bon? Quelle vie l'attend de nouveau au dehors? Non, Nikita, n'a pas envie de se sauver; elle a perdu et est prête à en payer le prix. À Michael, il ne reste donc plus qu'à la donner en pâture aux requins... Prêts pour le dernier round?

 

S2-E22-14  S2-E22-15   

 

Dieu sait depuis combien d'années Adrienne ne s'était plus retrouvée «chez elle» et face à Opérations... "Ça faisait longtemps. Beau travail malgré vos moyens limités". Le duel est engagé! Très digne, c'est surtout à la défense de Nikita qu'Adrienne se lancera: "Mon seul regret est d'entraîner dans ma chute une jeune femme courageuse. Je suis désolée, Nikita, plus que je ne saurais le dire". Opérations aurait-il au moins l'amabilité de lui enlever les menottes? Celui-ci se fait remettre la clé par Michael, s'approche de Nikita et..., coup de théâtre, la libère... En la félicitant...! Comme si elle venait de réussir une mission qui lui aurait été confiée!! Ô stupeur... Adrienne est sidérée, Michael décontenancé (est-ce pour cela qu'elle a refusé de fuir?), Nikita est sous le choc mais parvient à se maîtriser et ne bronche pas. Coup de bluff, ou sacro-sainte vérité?

 

S2-E22-16   S2-E22-17   

 

Dans la salle, la tension est palpable... Adrienne vient de subir une trahison et une humiliation sans précédent... "Je suis impressionnée. Peu de gens auraient pu me tromper à ce point". Mais vous savez que quelque part, j'ai raison. Sinon, je vous aurais démasquée". Nikita reste piétrifiée. Que dire? Que faire dans pareille situation?

 

S2-E22-18

 

"C'est pour cela que nous l'avons choisie, à cause de son ambivalence". Madeline vient de faire son entrée... Adrienne se redresse et surtout affile ses armes; car, sur le plan personnel, elle semble en savoir long. Suffisamment en tout cas pour faire rougir Madeline et la salir devant témoins... Sans l'intervention intempestive d'Opérations, nous en aurions sans doute appris de belles. Dommage...

 

Mais revenons-en à ce qui nous intéresse... Enfin, à ce qui intéresse le gagnant, en l'occurrence Opérations, qui veut en finir avec Adrienne, elle-même convaincue d'avoir été doublée et surveillée depuis longtemps par la Section One. Ils règlent leurs derniers comptes, après quoi Adrienne se dirige fièrement vers les agents qui la conduiront vers... son tombeau.

 

On aurait pu croire que les choses en seraient restées là, mais détrompez-vous: nous sommes à la fin de la deuxième saison, l'épisode méritait une finale plus alléchante. Donc, nouveau rebondissement... "Attendez! Ce n'est pas aussi simple que ça." Nikita est sortie de sa torpeur... "It's over, Nikita"... La réplique arrive cinglante; le ton est froid et déterminé: "Ce sera fini quand JE le dirai!"...!

 

Nikita joue le tout pour le tout: "Le dossier Gemstone que vous tenez n'est pas le seul exemplaire. J'en ai fait une copie. Si je n'interviens pas dans l'heure, il sera envoyé à tous les sites Internet du monde"! Coup de bluff, ou sacro-sainte vérité...? Se tournant vers Opérations, elle le met alors au défi d'informer l'assemblée quant au bien-fondé de ses agissements: son procès vient de commencer! "Vous soutenez des bouchers qui tuent leurs concitoyens par milliers. Vous financez le terrorisme sur tous les continents. Nous sommes censés combattre ces gens, pas les soutenir!"

 

La balle est dans le camp de l'accusé. Opérations, toujours très sûr de lui, accepte de jouer le jeu et se lance ainsi dans un long réquisitoire, assez pertinent, il faut l'avouer...

 

"Nous rendons service à Saddam Hussein, et il nous rend service, car sans cela, ce serait le chaos". Suit une longue démonstration de la montée du terrorisme et de l'escalade de violence dans le monde qu'entraînerait la chute de Saddam Hussein. Simple rêve prémonitoire? Cette fois, le script vaut vraiment la peine d'être transcrit dans son intégralité: "Nous avons travaillé à des milliers de simulations à partir d'évaluations faites par des gens brillants qui consacrent leur vie à ces questions. Sans Hussein, ces groupes se sépareraient et proliféreraient comme des virus. Ils manqueraient d'argent et auraient recours à des actes extrêmes pour s'en procurer. La faible retenue dont ils font encore preuve disparaîtrait. Sans Hussein, le pays se désintègre en quelques mois. Dans l'année, les pays voisins suivent, et toute la région au bout de 4 ans. Après 6 ans, le Moyen-Orient connaît une explosion nucléaire. Après 8 ans, ce sont 3 autres explosions à travers le monde. Deux millions de morts immédiates, 20 millions des suites de l'explosion. Au bout de 10 ans, un fléau créé par l'homme ravage l'Europe, puis s'étend en Chine et en Inde. Estimations: 50 millions de morts. Après cela, ça empire"... No comment.

 

Oui, tout cela est plausible. Mais qui peut garantir que ça arrivera, s'interroge Nikita. "Notre travail est de s'assurer que ces choses n'arriveront pas". Les applaudissements d'Adrienne résonnent sourdement dans la pièce... Argumentation réussie et très concluante. La parole est maintenant à la «partie civile»... dont la plaidoirie va miser en revanche sur une telle dépendance de Hussein vis-à-vis de la Section One, qu'Opérations pourrait progressivement étendre son pouvoir aux pays voisins puis au reste de la planète...

 

Voici donc Nikita confrontée à un dilemme presque apocalyptique, puisqu'elle serait en mesure de faire tomber la Section One... Insatiable soif de pouvoir d'Opérations, ou âpre faim de vengeance d'Adrienne? Nikita se tourne vers l'auditoire:

- "Opérations, est-ce cela l'enjeu? Le contrôle du monde?"... "Nous contrôlerons tout ce qui sera nécessaire pour éviter à la race humaine de retomber dans le Moyen-Âge."

- "Michael, quelques perles de sagesse?"... "Qu'as-tu vu de tes propres yeux?"...

- "Madeline?"... "Les crimes que nous commettons sont-ils pires que ceux que nous évitons?" Non. "Le monde se porte-t-il mieux sans les gens que nous avons liquidés?" Oui...

 

S2-E22-22  S2-E22-23   

 

Nikita a sa réponse: elle a choisi de s'en tenir au «je crois ce que je vois»... Elle prend son téléphone et désactive le mécanisme qui devait révéler le «Gemstone» au grand public. "Maintenant, oui, c'est fini". Soulagement général. Sauf pour Adrienne, bien sûr, à qui les liens qui s'étaient créés avec Nikita semblent importer plus que tout le reste. Entre elles deux, il y avait en effet ce petit quelque chose d'indestructible que les autres ont définitivement perdu: un brin d'affection et d'humanité... Sa trahison lui laisse réellement un goût amer.

 

C'est le moment des adieux... "Nikita, vous avez fait une bêtise"... "Peut-être. Mais si je détruis la Section et qu'Opérations a raison?"... Dernier affrontement ensuite entre Adrienne et le vainqueur. "Au revoir, Paul". Opérations s'avance alors vers elle... et lui dépose un baiser sur les deux joues...! Une façon sans doute de lui dire «sans rancune», ou, «oublions ça, c'est du passé»... Quant à Madeline, elle n'aura même pas droit à un regard. Pourquoi tant de mépris pour elle?

 

"Je crois que nous en avons terminé". Michael et Nikita se retrouvent seuls. Pour eux aussi, il est plus que probable que l'heure des adieux ait sonné. "Tu as six heures avant qu'ils prennent leur décision. Tu es de Niveau 2, ils devront en référer au Conseil de la Supervision". Espère-t-il encore qu'elle va tenter de fuir? "Ils vont te liquider". Oui, Nikita le sait. Mais elle fera face. Même accolade qu'en fin de première saison (Mercy - S1/E22)... Michael s'approche d'elle, lui pose délicatement un baiser sur la joue, puis la serre dans ses bras...

 

S2-E22-24  S2-E22-25   

 

Un au revoir sobre et poignant... Mais aussi un aveu discret, sur un des plus beaux fonds musicaux de toute la série..., même si le regard de Michael ne laisse visiblement pas apparaître sa souffrance...

 

Tandis que Nikita se prépare mentalement à mourir, Opérations prend ses dispositions afin de sécuriser à nouveau complètement la Section One. Il ordonne à Madeline de «se charger» d'Adrienne (notez bien la nuance...) et de liquider Nikita. Mais Madeline est plus fine et plus prudente: "Je pense que tu devrais y réfléchir". Elle aurait pu détruire la Section, oui... Mais elle ne l'a pas fait. Deux agents étaient présents, il va y avoir des fuites: la tuer serait donner raison aux accusations d'Adrienne. Aussi, "je préfère gérer un agent récalcitrant qu'une mutinerie". Il suffit d'augmenter la fréquence de ses missions, le problème se règlera vite de lui-même...

 

Peu de temps après... "Joséphine"... Michael l'attend pour une nouvelle mission.

 

 

© Michèle Brunel  (Cet article est protégé par  

 

 

Mises à jour en temps réel et Albums photos

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle - dans Épisodes Saison 2
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • : Un hommage fort et pleinement mérité au génie, au raffinement et au talent de tous ceux et celles qui ont su inventer, réaliser, produire et interpréter cette remarquable, unique et inoubliable série qu'est «La Femme Nikita». Petit clin d'oeil particulier aussi (et surtout) à l'acteur québécois Roy Dupuis qui a miraculeusement débarqué dans ma vie au bon moment...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives