Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 14:31


Première  mission

 

Une grande agitation règne à la Section One: on y manque cruellement d'effectifs! Il faudra pourtant constituer une nouvelle équipe pour un départ urgent en Ukraine où, Peter Stark, un trafiquant de combustible nucléaire, doit livrer sa cargaison et dont la capture est devenue indispensable. Mais, outre à des agents «de premier choix», il manque également un chef de file. C'est ainsi que, avec trois ans d'avance sur les temps - et une formation nettement insuffisante - Nikita se voit élevée au rang de «commandant de bord». Une «promotion» qu'elle croit pouvoir gérer sans trop de difficultés...


" Impose-toi!" - "Il vaut mieux avoir l'air d'être impitoyable "


Faisant fi des conseils de Michael, elle s'attelle à la tâche: plan de mission, évaluations, risques, probabilités, logistique et enfin aussi, la désignation des agents encore disponibles qui formeront l'équipe... Deux hommes (Mentz et Taylor) et une femme: Vizcano (Janet Kidder), un élément rebelle qui promet de lui donner du fil à retordre! Nikita tente d'imposer ses méthodes: instaurer un rapport de confiance et des liens de solidarité entre eux..., mais oublie que, comme le lui avait prédit Michael, la Section One a fait de ces êtres humains des animaux essentiellement en quête de survie... Et surtout, armés!

Elle se heurte aussitôt à l'arrogance et aux ricanements de Vizcano, à une hargne dont elle ne découvrira les raisons qu'à son retour de mission... Au moment d'intercepter Stark et son convoi, Vizcano désobéit à ses ordres, faisant ainsi échouer tous les plans. Ce fiasco complique les choses car, depuis l'attaque, Stark est devenu extrêmement prudent et ne donne plus aucun signe de vie. Nikita subit donc les premières foudres d'Opérations... qui attend d'elle qu'elle assume effectivement toutes ses responsabilités en ordonnant la «destitution» de Vizcano...


Mais Nikita est prête à tout, sauf à faire éliminer un agent, aussi fautif soit-il. Elle s'engage à «réparer les dégâts» et, avec Birkoff qui est sur les traces d'un certain Rolf Prager - un probable contact ou associé de Stark - elle met au point une mission de «récupération». Mais, cette fois, c'est avec un couteau sur la gorge que Vizcano franchira la ligne de départ et qu'elle saura imposer le respect à son équipe!
 

 

Ce qui ne l'empêchera hélas pas de frôler à nouveau l'échec: au lieu de s'emparer de Prager qui était en son pouvoir, Nikita «dérape»... en sauvant d'abord la vie de Vizcano. L'homme est ensuite rattrapé, mais s'est aussi blessé à la tête: inconscient, il n'est plus en état de parler. Le genre de «bévue» qui a le don d'irriter Opérations... qui finit par se retourner contre Michael! Pourquoi diable ne parvient-il pas à mater Nikita, à la corriger de cette éternelle «grandeur d'âme»?!

 

" C'est comment... d'être aimée par Michael? "  -  " Je n'en sais rien "

 

Birkoff se sent alors en devoir de lui ouvrir les yeux et de la mettre, à son tour, en garde contre Vizcano... Laquelle, loin d'être reconnaissante à Nikita pour l'avoir protégée, s'en est au contraire ouvertement prise à elle pour l'accuser... de lui avoir volé Michael!!!
Stupéfaite, Nikita écoute Vizcano lui raconter comment elle est tombée amoureuse de Michael et apprend que cette dernière a même tenté le suicide pour lui. Mais ne s'étonne guère du scénario décrit par Vizcano... puisque les tactiques de Michael, en parfait mentor, sont identiques à celles qu'elle-même subit depuis des années!


Un Michael imperturbable qui, pris à partie, continue de l'instruire à sa façon: "Pourquoi ne m'as-tu rien dit?" (Nikita) "Et si je t'en avais parlé, qu'aurais-tu fait?" (Michael) "Je ne l'aurais pas prise" (Nikita, en parlant de Vizcano) "C'est bien pour ça que je ne t'ai rien dit! La meilleure chose pour un chef d'équipe c'est d'avoir un élément rebelle. Si on contrôle cet élément, on contrôle l'équipe. C'est pour ça que je t'ai choisie pour autant d'interventions"...


Pour Nikita, l'honneur est loin d'être sauf: Peter Stark court toujours. Aux grands maux, les grands moyens donc... C'est sans plus aucune pitié qu'elle se met à «questionner» Prager... en lui brisant les doigts de la main... Le résultat est immédiat.

 

 

Ultime chance pour elle d'atteindre ses objectifs... Et nouveau match entre Michael et Nikita! Le premier devant régler une bonne fois pour toutes le problème Vizcano, la seconde étant fermement décidée à la ramener à la Section en vie... et ceci malgré l'audace de sa rivale qui a invité Michael à boire un verre à son retour... "Michael, tu iras à ce rendez-vous, elle ne mourra pas. Pas durant ma mission!"

 

Mais c'était sous-estimer le «répondant» de ses adversaires... L'équipe est repartie et est parvenue à s'introduire dans les bâtiments qui abritent Stark et ses hommes. La lutte s'avère toutefois serrée, une fusillade éclate, le groupe est pris au piège; Mentz est blessé, Nikita est en très mauvaise posture et devra sa vie... à Vizcano! Une réelle complicité semble s'être enfin établie entre les deux femmes... Ce dont va profiter Stark... qui a fini par capturer Vizcano et la tient en otage, un pistolet pointé sur sa tempe...

 

 

Et face à lui, Nikita est loin de faire le poids: sa tentative de négociation trahit l'émotion, des mots malheureux lui échappent. Stark, cruel et rusé, sait maintenant que, quoi qu'il fasse, Nikita ne peut pas le tuer, qu'elle doit le prendre vivant. D'un geste brusque, il se débarrasse alors de Vizcano... en la balançant dans le vide. Nikita aura finalement le dessus, mais reste atterrée par la mort de sa coéquipière...

 

Peta Wilson  (La Femme Nikita S2 - E10)
PETA WILSON

 

Comptant bien régler ses comptes avec lui après son «interrogatoire», Nikita ne pourra cependant qu'assimiler la leçon: à la Section One, il n'y a de place ni pour l'amour ni pour la haine, pas plus que pour la solidarité... ou la vengeance. Stark a finalement été relâché, il peut être utile...

 

Une première mission de commandement qui aura laissé un goût amer.

 

© Michèle Brunel  (Ce texte est légalement protégé par  ).

Toute reproduction d'un quelconque article de ce blog est strictement interdite.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle - dans Épisodes Saison 2
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • : Le seul site en français entièrement consacré à la télé-série La Femme Nikita (1997-2001). Avec Roy Dupuis et Peta Wilson. En hommage au génie, au raffinement et au talent de tous ceux qui ont su inventer, réaliser, produire et interpréter cette exceptionnelle et inoubliable série. Petit clin d'oeil particulier aussi (et surtout) à cet acteur québécois qui a miraculeusement débarqué dans ma vie au bon moment...
  • Contact

Recherche

Archives