Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 17:57

 

      S3-E04-00-GOH

Les  portes  de  l'enfer

 

Scénario: Robert Cochran     Réalisation: René Bonnière     Première diffusion: 24/01/1999

 

You’re watching La Femme Nikita: Gates Of Hell (Ep. 304). See the Web's top videos on AOL Video



Que dire? Les images parlent d'elles-mêmes... Michael brisé, rampant et se roulant à terre devant la photo de son fils, prêt à se suicider... Insupportable. Tant pour lui que pour nous.

 

S3-E04-Michael

 

Il a repris du service et «assiste» maintenant au briefing mené par Opérations qui fournit les explications quant à la prochaine «cible» à traquer: Mihai Brevich (Edward Evanko), responsable d'une récente vague d'attaques terroristes en Ukraine, affilié à la «Cellule rouge» tout en étant lui-même leader d'une organisation très efficace et, depuis peu, secondé par son fils, Laszlo, rapidement devenu aussi «doué» que son père. Reste à découvrir l'emplacement de leur planque. La phase 1 de la mission consistera à se procurer le portable d'un de ses hommes se trouvant à Varsovie, lequel contient toutes les données nécessaires. En phase 2, une équipe partira donner l'assaut au Q.G. de Brevich.

 

"Michael,  tu  me  suis?"  -  "Non."

 

En réalité, Michael fait juste «acte de présence». Il se fiche éperdument de ce qu'Opérations raconte, de Brevich, de tout ce qui l'entoure. Dépressif et complètement anéanti, il n'entend rien, ne voit rien, ne pense à rien d'autre qu'à son fils qu'il ne reverra jamais.

 

Et, aussi étrange que cela puisse paraître, on peut voir Opérations faire preuve de tolérance, voire même de compréhension... Y aurait-il encore un petit côté humain en lui, ou Michael est-il un «instrument de travail» d'une valeur à ce point inestimable? N'empêche qu'il se montre plutôt compatissant et semble vouloir lui offrir encore une chance: "Michael, je sais que tu as traversé une épreuve difficile, mais Adam et Elena ne manquent de rien. Il faut que tu oublies tout ça". Autant lui demander l'impossible... Il ira même jusqu'à se livrer à quelques confidences: "Je n'ai pas vu mon fils grandir parce que j'étais prisonnier de guerre au Vietnam; ça n'a pas été facile, mais la vie continue, crois-moi. Reprends-toi".

 

Pour plus de sécurité, Michael n'ira pas encore sur le terrain, il épaulera Birkoff pour la stratégie; lui et Nikita seront remplacés par les agents Van Haven et Quael.

 

S3-E04-05-Michael   S3-E04-06-Operations   

 

Là ou ailleurs... Michael a perdu le goût de vivre; tout glisse sur la carapace de son indifférence. Que Nikita demande à rester auprès de lui quand il sera aux commandes des opérations ne l'affecte nullement: "Comme tu voudras"... Pourtant, la mission est loin de se dérouler sans encombres, et sans l'intervention énergique de cette dernière, elle aurait pu échouer ou très mal finir: en effet, tandis que, à l'improviste, le team de Van Havel se retrouvait attaqué et attendait de Birkoff la permission de se retirer, Michael, de qui dépendait l'ordre d'évacuer ou d'aller de l'avant, restait sans réaction, l'air hagard, totalement absent... et sursautant à chaque coup de feu tiré!!

 

S3-E04-08-Michael   S3-E04-07-Nikita   

 

Combien de temps Opérations prendra-t-il encore patience? Entre lui et Madeline, Michael est aussi devenu un objet de discorde: en effet, si le patron est pressé de le voir «revenir à lui» et se dit prêt à le «laisser tomber» "comme les autres" en cas contraire, il se heurte toutefois à une certaine résistance de la part de Madeline qui, elle, voit en Michael un énorme potentiel dont il serait dommage de se priver (tiens, tiens... Fin de la guerre froide?). Elle plaide donc pour plus d'indulgence et n'approuve pas trop «le changement» qu'Opérations vient de faire au profil de la phase 2 du plan Brevich... "On va procéder comme prévu. Si Michael n'est plus efficace, autant le savoir tout de suite". Qu'est-ce à dire? Nous ne tarderons pas à le savoir...

 

S3-E04-08-Operations   S3-E04-09      

 

Les ordres sont clairs: "Concentrez-vous sur Brevich et son fils, on les veut vivants". Cette fois, Michael et Nikita sont dans le feu de l'action. Enfin, façon de parler... Disons que Nikita et tout son team ont donné l'assaut au campement de Brevich, à l'endroit que l'ordinateur saisi par Quael [en phase 1] avait permis de localiser. Pour ce qui est de Michael, il observe, toujours aussi inerte, le déploiement de ses troupes, sans bouger... Jusqu'à ce que: "Ne tirez pas, c'est Laszlo!" Le fils de Brevich vient d'être fait prisonnier et Nikita, sans ménagement, tente de le faire parler car son père reste, lui, toujours introuvable.

 

S3-E04-10-Nikita   S3-E04-10-Michael   

 

"Birkoff, les infos sont-elles fiables?" - "Oui, à 100%, il devrait être là". Au bord du lac, une bicoque en bois... La porte s'entrouve; sur le seuil un homme apparaît: Brevich! Celui-ci lève son arme et... plante une balle en plein coeur de... Laszlo! Il vient de tuer son propre fils!!!

 

Michael, dont le sang n'a fait qu'un tour, s'est enfin redressé. Suivi de Nikita qui lui a emboîté le pas, tel un automate, il se dirige, mitraillette au poing, vers la baraque d'où Brevich est apparu. Celui-ci tente de fuir puis, arrivé au bout du ponton, esquisse un geste vers son visage tout en implorant Michael de ne pas tirer. Trop tard. Nikita s'approche de l'homme à terre et découvre alors une bien cruelle vérité: Michael vient de tuer... Van Haven... qui portait un masque en latex à l'effigie de Brevich!

 

C'était donc cela le plan d'Opérations... Mais Michael n'est pas dupe; désabusé, il n'en sort que plus dégoûté de la Section One et de leurs méthodes infâmes...

 

S3-E04-11-Michael   S3-E04-11-Nikita   

 

La phase 2 n'est certes pas une réussite: Brevich court toujours et Michael est toujours plongé dans le même état d'apathie. Opérations a voulu faire d'une pierre deux coups et a échoué. Il essuye donc, sourire aux lèvres, les reproches et les mises en garde de Madeline qui, de son côté, lui fait part d'un élément nouveau: "Un des hommes de Brevich a eu la présence d'esprit de filmer la fusillade". Et dans le champ de mire de sa caméra, apparaît clairement l'image de... Michael. Détail insignifiant pour Opérations qui estime que cela ne suffit pas pour remonter jusqu'à la Section, désaccord de Madeline qui croit au contraire que le risque est réel. Mais Opérations reste bien décidé à n'en faire qu'à sa tête et prépare déjà les «modifications» nécessaires à la phase 3... Fin de la discussion.

 

D'ailleurs, Birkoff semble du même avis que le chef. Il tente de rassurer Nikita qui est venue lui rendre visite et qui, bien sûr, se fait beaucoup de souci pour Michael qui, lui, l'ignore complètement. Comment l'aider, le forcer à réagir? Aller lui parler servira-t-il à quelque chose? Encore faut-il savoir où il se trouve... Face à la détermination menaçante de Nikita, Birkoff ne peut qu'enfreindre les règles une nouvelle fois, et lui donne l'adresse...

 

S3-E04-15-Birkoff   S3-E04-15-Nikita   

 

Brrrr... Plutôt lugubre comme endroit... Tout comme l'atmosphère qui règne dans cette immense pièce à moitié vide où Michael, face à son écran plat, joue du violoncelle pour son fils! Il fête son anniversaire... Est-il devenu fou? Rien de ce que lui dit Nikita ne l'atteint: ni le danger qu'il court d'être retrouvé par Brevich, ni l'invitation à «vider son sac», à se confier à une amie, ni... Rien. Michael a perdu toute raison de vivre et personne n'y changera rien, pas même elle: "Pars pendant qu'il est encore temps. Les gens qui m'aiment finissent tous morts ou meurtris. Simone. Elena. Adam. Ne suis pas leur exemple, je t'ai déjà suffisamment fait souffrir"...

 

S3-E04-19-tableau

 

Une balle vient de perforer la vitre!! Nikita se jette sur Michael pour le protéger; un homme s'enfuit par les toits: Brevich? Non, Michael n'y croit pas: "J'étais une cible facile. Ils ne pouvaient pas me rater. C'est probablement un nouveau piège de la Section". Toujours aussi amorphe, il se détourne de sa collègue, se rassied... et se remet à jouer du violoncelle...

 

Nikita ne peut contenir ses larmes; elle n'a plus qu'à partir... Mais une fois sous le porche, elle se ravise, se cache dans l'entrée... où elle montera dorénavant la garde toutes les nuits, jusqu'à l'épuisement... C'est donc dans un piteux état que Walter, inquiet pour elle, la trouve occupée à finir un travail avant que ne commence un nouveau briefing. La mission Brevich continue, on passe bientôt à la phase 3. Mais que se passera-t-il cette fois si Michael persiste dans son attitude, s'il ne se reprend pas en main? "Tu ne peux pas lui donner une raison de vivre. C'est à lui d'en trouver une"... Paroles sages sur lesquelles Nikita n'aura pas trop le temps de méditer.

 

S3-E04-22-Nikita

 

"C'est gentil d'être venu!" Michael vient d'arriver, en retard, à son aise... C'est à peine s'il écoute Opérations qui dévoile le profil de la prochaine mission: Brevich sera ce soir dans un entrepôt pour y charger une cargaison de produits chimiques toxiques. C'est lui la cible et non pas la marchandise; l'équipe doit juste bien se familiariser avec la zone avant de partir et repérer l'itinéraire qui leur servira de repli. "Michael! Inutile de te dire que tes dernières performances sont inacceptables. C'est peut-être ta dernière chance de rectifier le tir". La menace est claire, message bien reçu... dans la plus grande indifférence.

 

Les agents sont en position, le camion est à l'endroit prévu et cinq hommes, Brevich compris, gravitent autour. "Birkoff, ils ont des renforts?" - "Non". Nikita n'attend que l'ordre de Michael pour passer à l'action. "Michael, on attaque?" Après un long silence, pour toute réponse elle obtient un... "Pourquoi pas?"... qui semble sortir de la bouche d'un fantôme! Le signal est donné, les premiers coups de feu sont partis et ont déjà fait des morts. Quant à Michael, il regarde... de loin, à l'écart, encore assis dans l'herbe...

 

S3-E04-32-Nikita  S3-E04-34-Michael  

 

Mais les choses vont brusquement changer! Contrairement aux infos fournies par Birkoff, la zone était hautement sécurisée et des renforts sont arrivés, mettant ainsi la Section One en déroute. "On est cernés!" Nikita est encerclée, maîtrisée et forcée de monter à bord d'une voiture!

 

Michael s'est enfin relevé! "Birkoff, ils ont pris Nikita!"

 

S3-E04-35-Michael

 

"C'est Brevich qu'il nous faut, pas Nikita!"... La situation s'est renversée, pour l'instant Brevich est imprenable, tout cela demande réflexion. Opérations ordonne à Michael de ne pas bouger et d'attendre ses instructions, tandis que Birkoff planche en urgence sur une nouvelle configuration possible. Mais les chances de réussite sont vraiment trop minces: Birkoff ne peut hélas que conseiller d'abandonner et de rentrer à la base. "Michael, dis aux hommes de se replier." - "NON." - "Michael?"... Autant parler à un sourd! Michael a cessé d'être simple spectateur: bien campé sur ses jambes, il n'a que faire des consignes d'Opérations! Il a déjà repéré une moto près de l'entrepôt qu'il enfourche aussitôt pour se lancer à la poursuite de Brevich. La mission ne sera terminée que quand il le dira... et quand Nikita sera libérée!

 

"Mes hommes m'ont dit qu'une femme était avec l'équipe qui a tué mon fils? Je veux le nom de l'agent!" Pauvre Nikita... Les coups ont commencé à pleuvoir, et n'auront de cesse que quand elle aura parlé... Mais c'était sans compter avec notre «Rambo» qui a maintenant retrouvé tous ses esprits, toute sa beauté, toute sa puissance, physique et mentale. Il ne fera qu'une bouchée des gardiens du camp, de la serrure de la cabane où Nikita, toujours sous les coups, est prisonnière, des deux sbires qui la tabassent. Et enfin, de Brevich, qu'il abat froidement après lui avoir avoué que l'homme qui a tué son fils est déjà mort... "Birkoff, j'ai Nikita. On rejoint le reste de l'équipe dans 20 minutes". Michael a trouvé sa nouvelle raison de vivre!

 

S3-E04-37-Brevich       S3-E04-40-Nikita   

 

Bien joué! Cette fois Opérations a risqué gros mais a gagné: avec Brevich hors jeu et Michael sorti du gouffre, il a de quoi se pavaner. Mais il n'y a pas que la mission qui aurait pu mal tourner... En effet, sa fourberie vient d'être mise à rude épreuve par... Walter et Birkoff qui espéraient pouvoir le faire chanter! Que s'est-il passé au juste? Birkoff a découvert par hasard un fichier-écran, nommé G-4, qui mettrait Opérations dans de sales draps: car, non seulement il espionnerait la Supervision (Oversight), mais en plus, il effaçerait des fichiers liés à Adrienne! L'affaire est tellement énorme que Walter est parvenu à convaincre Birkoff de s'en servir pour obtenir du patron «quelques avantages en échange»... Prenant leur courage à deux mains, ils se sont ainsi présentés devant Opérations, G-4 en main, brandissant l'argument qu'ils auraient très bien pu envoyer le fichier à George plutôt que de venir le lui rendre... Malheur à eux... "Vous pouvez le garder. D'abord, le fichier a été inséré il y a 72 heures. Vous auriez dû le détecter au moins 12 heures plus tôt!" Un test!!! Ils sont tombés dans le piège comme deux gamins! Résultat: "Vous êtes privés de congés pour les six mois à venir"... Et fin d'une amitié. Du moins pour un certain temps...

 

S3-E04-44-Walter

 

Birkoff n'a donc plus qu'à replacer le G-4 dans une vitrine bien gardée..., au grand soulagement d'Opérations qui, quelques heures plus tard, pourra venir le récupérer en toute liberté. Oui, il respire, car il a eu chaud... Birkoff comprend alors qu'il tenait une véritable bombe entre les mains, et qu'il vient de se faire brillamment berner!!

 

Michael et Nikita se sont enfin retrouvés et, comme le fera remarquer Madeline: "Désormais, plus rien ne les sépare". Oui, mais pour combien de temps?

 

S3-E04-43-Nikita&M

 

 

© Michèle Brunel  (Cet article est protégé par   

 

 

Mises à jour en temps réel et Albums photos

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle - dans Épisodes Saison 3
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • : Un hommage fort et pleinement mérité au génie, au raffinement et au talent de tous ceux et celles qui ont su inventer, réaliser, produire et interpréter cette remarquable, unique et inoubliable série qu'est «La Femme Nikita». Petit clin d'oeil particulier aussi (et surtout) à l'acteur québécois Roy Dupuis qui a miraculeusement débarqué dans ma vie au bon moment...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives