Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 17:25

 

S2-E17-Inside-Out

 

Bactérie  fatale

 

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il y a de l'électricité dans l'air! Au centre du conflit qui oppose Opérations à Madeline, la mission Glasgow: le premier croit en savoir assez pour passer à l'action, tandis que la seconde estime plus prudent poursuivre l'interrogatoire de l'homme qui a été capturé. Opérations règle le problème en plantant une balle en pleine poitrine du prisonnier...

 

La dispute intrigue Nikita qui tente de savoir si les deux auraient une relation autre que professionnelle, question à laquelle Michael ne répondra évidemment pas. Quelle importance?

 

S2-E17  S2-E17-aa 

 

Birkoff pour sa part a des démêlés avec Gail (Tara Slone), sa petite amie et collaboratrice qui, sans raison apparente, veut rompre définitivement. Pour Walter, il va de soi qu'elle a quelqu'un d'autre, ce que Birkoff, blessé, refuse catégoriquement d'admettre. Il devra cependant se rendre à l'évidence: même si un certain Mowen semble tourner autour d'elle, «il» s'appelle Janklow...

 

S2-E17-b   S2-E17-bb  

 

Opérations préfère donc se fier aux informations fournies par un autre intermédiaire qui lui aurait confessé l'endroit où «Red Cell» [la «Cellule rouge», l'ennemi juré de la Section One] entrepose ses munitions. Mowen, qui seconde Michael pour cette mission en Écosse, s'aventure dans le bâtiment suspect, mais celui-ci semble déserté et abandonné depuis longtemps; il ne recèle que des débris d'explosifs, et aucun homme ne se dresse sur son chemin. Michael lui demande donc juste de prélever quelques échantillons à ramener au laboratoire, tandis que lui et Nikita resteront sur place et surveilleront les alentours jusqu'au lendemain.

 

De retour à la Section One, Mowen remet les valisettes contenant les prélèvements à Walter qui les fera ensuite analyser par Janklow. Mais, peu de temps après, Mowen s'écroule, pris de violentes convulsions...

 

De leur côté, Michael et Nikita ont découvert le corps d'un homme, tué d'une balle dans la tête; Opérations leur ordonne de ne pas bouger, il le fera récupérer par des agents.

 

S2-E17-c   S2-E17-d

 

C'est alors que Janklow tire la sonnette d'alarme: l'origine du mal inconnu dont souffre Mowen porte enfin un nom: Anthrax! Ou plutôt, un de ses dérivés, une bactérie mortelle génétiquement modifiée, qui se propage à une vitesse vertigineuse et qui infectera bientôt toute la Section One! Birkoff active immédiatement la procédure d'isolement: les cloisons s'abattent, chacun se retrouve confiné dans l'espace où il se trouvait (Madeline et Opérations compris!) et la communication ne se fera plus que par écrans interposés.

 

Reste à comprendre où, comment ou par qui Mowen a été contaminé... Michael et Nikita qui étaient sur le point d'entrer dans l'édifice sont stoppés juste à temps par Birkoff qui leur demande de lui transmettre un échantillon de sang... pendant qu'à la Section One, tout le monde peut assister en direct à l'agonie de Mowen qui vient de mourir dans d'atroces souffrances...

 

La peur gagne peu à peu tous les agents. Walter serre son arme contre lui, Gail a besoin d'être rassurée par «ses hommes», en l'occurrence Janklow et Birkoff qui sont parqués dans le même enclos... Heureusement, l'analyse de sang de Michael et Nikita est bonne, rien d'anormal à signaler. Quant aux empreintes relevées sur le corps qu'ils ont retrouvé, elles ont conduit à une piste: Anatole Bisseroff, un «employé» de Red Cell qui s'y connaît bien en armes biologiques.

 

Tandis que Birkoff et Madeline, enfermée dans son bureau, font le point sur la situation, celle-ci se détourne tout à coup et coupe l'image: elle commence à saigner du nez et est prise de violents maux de tête! Opérations, du haut de son perchoir et prisonnier lui aussi, lui annonce alors que trois autres agents sont infectés, dans trois services différents... Et l'on sait maintenant que le délai entre les premiers symptômes et la mort est d'environ... 18 heures à trois jours maximum.

 

Nouveau bulletin: 17% des agents sont déjà atteints... Opérations converse avec Madeline sans la voir; sa caméra est toujours en panne... Mais une fois le contact visuel rétabli par Birkoff, c'est l'effroi: Madeline est enroulée dans une couverture et résiste de toutes ses forces au virus létal!

 

Michael et Nikita sont sur les traces de Bisseroff qu'ils doivent ramener vivant, car seule la formule d'un antidote peut sauver la Section. L'homme est intercepté à la sortie de l'Université et, sous la menace, ne peut que dévoiler l'existence d'un antibiotique détenu par la Cellule rouge... qui a pris en otage sa femme et ses enfants au cas où il parlerait! Michael lui propose donc de libérer sa famille et charge Birkoff des investigations. Mais, au même moment, un membre de son staff s'écroule: le centre des commandes est infecté et Janklow, terrorisé, sème la panique. Heureusement, Birkoff garde la tête froide et le maîtrise.

 

S2-E17-f

 

Seuls six secteurs ont résisté à la contamination... Et Madeline va de plus en plus mal. Opérations ordonne à Birkoff d'ouvrir la cloison... mais celui-ci s'en tient aux consignes et refuse... Puis, coup d'éclat: faisant fi de tous les dangers, le chef vide son chargeur sur la paroi, brise la vitre, traverse les couloirs, court-circuite le système de verrouillage des portes et se précipite au chevet de Madeline! Pour eux, l'heure est maintenant aux confidences, aux regrets... et aux effusions de tendresse!

  

S2-E17-e

 

Michael et Nikita sont parvenus à leurs fins: Bisseroff peut voir sa femme par webcam et lui parler. Elle lui assure qu'ils vont tous bien mais qu'ils sont prisonniers d'une autre organisation qui les tuera s'il ne livre pas l'antibiotique.

Dans trois heures, Michael et Nikita seront de retour à la Section One avec l'antidote. Birkoff ressent ses premières migraines, Walter a ses premiers saignements de nez... Gail veut renouer avec Birkoff, s'explique, lui demande pardon... Mais si Michael n'arrivait pas à temps, ou si l'antibiotique ne faisait pas d'effet, à quoi bon...?

 

S2-E17-g   S2-E17-i

 

92% de la Section One est infectée... Opérations, malade lui aussi, met en place les derniers mécanismes de protection (et de destruction par incinération) de la base tout entière...

Mais les sauveteurs sont arrivés: Michael et Nikita bataillent maintenant à coups de seringues, une course contre la mort s'engage... Et les survivants se rétablissent, lentement, mais sûrement! 90% des effectifs seront bientôt opérationnels, la vie reprend son cours... même s'il est assez inhabituel de voir un large sourire éclairer le visage des chefs et de les entendre faire l'éloge d'un agent... Car, oui, Birkoff s'est comporté en grand homme et, cette fois, a droit aux honneurs, amplement mérités!

 

S2-E17-k   S2-E17-m 

 

Reste encore à régler le sort de Bisseroff: le tuer ou l'utiliser maintenant que sa famille est sauve? Du moins, c'est ce que croyait Nikita... La conversation entre les époux n'était en réalité qu'un montage vidéo élaboré par Birkoff! Femme et enfants sont toujours dans les mains de Red Cell...!!!

Eh oui, avec Michael, on n'est jamais au bout de ses suprises...

 

 © Michèle Brunel  (Cet article est légalement protégé par  ).

Toute reproduction d'un quelconque article de ce blog est strictement interdite.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle - dans Épisodes Saison 2
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • : Le seul site en français entièrement consacré à la télé-série La Femme Nikita (1997-2001). Avec Roy Dupuis et Peta Wilson. En hommage au génie, au raffinement et au talent de tous ceux qui ont su inventer, réaliser, produire et interpréter cette exceptionnelle et inoubliable série. Petit clin d'oeil particulier aussi (et surtout) à cet acteur québécois qui a miraculeusement débarqué dans ma vie au bon moment...
  • Contact

Recherche

Archives