Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 12:41
 
 

À cœur ouvert


Michael interroge le Dr Kerlock, lequel a été recruté et payé par «Red Cell» (la Cellule rouge, le réseau terroriste plus puissant de la planète et l'ennemi N°1 de la Section One) pour transformer un individu en bombe à retardement humaine: des explosifs et un détonateur lui ont été implantés dans l'abdomen! Qui est le porteur, et quelle est la cible visée?


Seule et unique piste: Jenna Vogler (Gina Torres), un membre actif de Red Cell, qui aurait assisté à l'intervention chirurgicale. Mais celle-ci s'est fait arrêter pour trafic de drogue il y a un mois: elle est maintenant retenue dans une prison pour femmes, dans un pays avec lequel il est impossible de négocier. Comment la faire sortir de là et la ramener à la Section One?


Nikita est bien évidemment l'agent tout désigné... À bord d'un bus à destination de cette contrée peu hospitalière, elle tente de passer la frontière. Mais son attitude la rend suspecte: elle se fait contrôler et fouiller par les douaniers qui lui trouvent la taille... bardée de paquets de stupéfiants! D'où, direction: la prison... Là où les femmes se battent pour une gamelle de nourriture infâme et où il faut payer un «loyer» pour pouvoir s'installer dans un coin...

Heureusement, Nikita sait comment se servir de ses poings pour s'imposer et se faire remarquer par celle qui règne en maître incontesté: Jenna..., à qui elle va devoir constamment se mesurer. "Tu obéis à mes règles, ou tu ne t'en sors pas". Car Jenna ira même jusqu'à soudoyer un garde pour la faire assassiner. "Si tu veux que je meure, il faudra le faire toi-même!" lui lance Nikita qui est bien sûr sortie vainqueur du duel.


À l'extérieur, Michael prépare un plan d'évasion par hélicoptère. Mais il va devoir l'abandonner: une inspection militaire imprévue, forte de 25 soldats supplémentaires, vient rendre toute intervention musclée impossible. Birkoff doit s'activer pour monter un autre scénario en vitesse et trouver le moyen de sortir les deux femmes de la prison.


Quant à Walter, il a vraiment mal choisi son moment pour tomber amoureux! Car Belinda lui a fait tourner la tête..., et l'attraction semble réciproque. Il voudrait lui faire un cadeau pour son anniversaire et, de ce fait, presse Birkoff d'éplucher le fichier de sa dulcinée afin d'y découvrir ses goûts particuliers. Mais ce que Birkoff y décèle n'a rien de réjouissant. Il cache la vérité à son ami... Car, en réalité, Belinda a été jugée «non satisfaisante»..., et sera affectée à la prochaine mission suicide!

 


Une autre solution s'est présentée: l'étude approfondie des structures de la prison a révélé la présence de passages souterrains, dont un devrait sans aucun doute aboutir hors de ses murs. Il ne reste plus à Nikita qu'à convaincre Jenna de s'enfuir avec elle... Elle attaque de front: la liberté en échange de sa connaissance des mouvements et habitudes des gardiens: "Tu es une garce, mais tu n'es pas folle, tu ne laisseras pas passer l'occasion"... Dans la nuit, elles partent ensemble explorer le terrain. Guidée par Birkoff, Nikita défonce un mur et découvre la mystérieuse issue de secours: la sortie est donc pour demain. Mais au moment de regagner sa piaule, Nikita est surprise par un des gardes qui veut savoir d'où elle vient et avec qui elle parlait. Elle est emmenée dans un isoloir où, plaquée contre un mur, elle est alors suppliciée à coups de bâton. Traînée ensuite dans ses «appartements», elle y reçoit les soins de Jenna qui tient à s'occuper d'elle «personnellement». Un intérêt qui dépasse les limites conventionnelles: en fait, Jenna aime les femmes...!! Nikita ne peut qu'accepter un baiser et jouer le jeu... en lui laissant entendre qu'une fois libres, entre elles deux, "tout est possible"...


... Même une nouvelle arrestation, car, la nuit suivante, au bout du tunnel, c'est Michael qu'elle trouvera... Une autre prison - où elle ne sera plus reine, mais simple condamnée à mort - l'attend: la Section One!

Restent quatre heures avant que la «bombe humaine» n'explose. D'après les profils et évaluations établis par Birkoff, une bonne centaine de personnes risquent d'être porteuses du dispositif; leurs photos défilent sous les yeux de Jenna dont le cerveau a été relié à une machine «révélatrice d'émotions»... Qui n'a aucune prise sur elle... Jenna a fait le vide en elle, son esprit s'est envolé, elle maîtrise ce genre de méthodes mieux que quiconque.

 


Nikita croit pouvoir jouer sur ses sentiments et réussir à la déstabiliser: en échange de sa coopération, elle lui promet une mort rapide, sans souffrances inutiles. Mais Jenna n'a que faire de sa mort, tout ce qu'elle semble vouloir, c'est un peu d'amour... Au point que Nikita se sent obligée de lui faire une déclaration... Ce qui lui vaudra de se faire cracher à la figure!!! Jenna se joue d'elle comme elle se joue de tous... car, sans la perspicacité de Michael qui a relevé une légère pointe d'émotion à la vue d'un écran... VIDE... la Section One sautait en l'air! "Je pensais que c'était moi qui la manipulais, alors que, dès le début, elle voulait que je la ramène ici!"


Jenna a réagi uniquement face au reflet de sa propre image; pourquoi? Michael a compris: "Birkoff, le porteur doit avoir une cicatrice suite à l'opération. Où exactement? Cinq centimètres de long, du côté gauche, sous la cage thoracique." La bombe humaine est au milieu d'eux, en plein coeur de la Section One! «La piste» à suivre avait magistralement été construite de toutes pièces par Red Cell.


Et Walter? Il plane toujours sur son petit nuage. Il s'apprête à passer la soirée avec son amoureuse... Sans se douter que Birkoff a manipulé les fichiers afin de retarder le départ en mission de Belinda. Ce qui lui vaudra un sérieux avertissement..., car la falsification n'a par contre pas échappé au contrôle d'Opérations!

 

© Michèle Brunel  (Ce texte est légalement protégé par  ).

Toute reproduction d'un quelconque article de ce blog est strictement interdite.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle - dans Épisodes Saison 2
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • : Le seul site en français entièrement consacré à la télé-série La Femme Nikita (1997-2001). Avec Roy Dupuis et Peta Wilson. En hommage au génie, au raffinement et au talent de tous ceux qui ont su inventer, réaliser, produire et interpréter cette exceptionnelle et inoubliable série. Petit clin d'oeil particulier aussi (et surtout) à cet acteur québécois qui a miraculeusement débarqué dans ma vie au bon moment...
  • Contact

Recherche

Archives