Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 18:44
  
 


Entre Jurgen (Bruce Payne) et Nikita le courant passe plutôt bien... Nikita est depuis longtemps prête à réintégrer ses fonctions, mais Jurgen semble ne pas vouloir se priver du plaisir de la garder encore un peu pour lui tout seul... et d'attiser la jalousie de Michael! Celui-ci commencerait-il à perdre de son pouvoir sur elle?


Mais non. Il lui suffira de se montrer et de la rappeler à l'ordre pour qu'elle double aussitôt ses performances et se voie enfin renvoyée sur le terrain, sous son commandement. Mais aussi, toujours aux côtés de Jurgen qui, au grand dam de Michael, pour l'instant, reste son mentor.


Après «Nikita contre Jurgen», nouveau match donc: «Michael contre Jurgen»...! Nous avons droit à une très belle scène d'affrontement entre ces deux «superpuissances» dont le sport favori est de prévoir et d'anticiper les coups de l'adversaire. Voilà qui promet... La rivalité s'installe, Michael sent clairement le danger, et Jurgen semble bien décidé à relever le défi.


Quant à Nikita, elle s'est - par la même occasion - gagné le droit à sa semi-liberté, et peut ainsi réintégrer ses appartements. Une nouvelle scène poignante qui nous renvoie tous à la case départ, vingt-cinq épisodes en arrière (S1/Episode 1/«Nikita»): remise d'un coffret contenant papiers d'identité, cartes de crédit et clés de voiture... Un retour plutôt douloureux dans un logement... vide. Vidé de ses meubles, de ses affaires, de toute trace de son existence antérieure. Et cette fois, ce n'est pas le très séduisant Michael qui l'y accompagne et lui propose son aide, mais le très sombre Jurgen... qui pourtant commence déjà à marquer des points: lui au moins répond sans détours et ne ment pas. Quant à l'opinion de Walter à son sujet, elle est plutôt confortante: Jurgen fait bien partie «des leurs», de ceux qui ne vendront jamais leur âme au diable...

Et Michael?

"Bonne question"!!! (Walter)


Ainsi, la vie reprend son cours. "Joséphine"... La Section One traque une unité spéciale (qu'elle a surnommée «Helix») composée de six mercenaires agissant séparément, mais travaillant tous pour compte de l'ennemi public n°1, la redoutable Cellule Rouge (voir S1/Episode 17/«War»): "Pas de locaux, aucune infrastructure, ils font surface et disparaissent à volonté. Mais la signature est la même."


Nikita s'est aussi regagné les faveurs d'Opérations: au cours de sa première mission, sur l'ordre de Michael, elle a immédiatement et froidement abattu un homme... Sans émotion.


Sur le plan privé, par contre, ce dernier perd du terrain... Frustrée par l'attitude de Michael qui se montre toujours aussi distant, Nikita a accepté l'invitation de Jurgen à prendre un caffé à l'extérieur. Celui-ci lui raconte son histoire, étrange mais vraisemblable, de sorte à gagner toujours un peu plus sa confiance. Mais, alors qu'il s'apprêtait à lui poser des questions sur Michael (...), le téléphone sonne: "Joséphine"!

Car, bien sûr, leur conversation était surveillée... Et la mise en garde est ferme. Michael lui interdit de fréquenter Jurgen, Nikita ne réalisant pas à qui elle a affaire ni l'ampleur de la menace qui pèse sur eux. Il la met «en face de la vérité» en lui montrant le fichier personnel de Jurgen (réel, ou savamment fabriqué...?) dont le portrait est celui d'un homme louche et destructeur, un meurtrier aux multiples identités et dont «l'histoire» ne correspond pas du tout à celle racontée par le direct intéressé... Mais Nikita n'est pas convaincue. À qui faire confiance? À quel jeu jouent-ils tous les deux?


"Si tu veux me tuer, fais-le toi-même!"


Entre les deux hommes, la tension monte, chacun cherchant la faille dans l'autre. Et la mission qui s'ensuit n'est pas faite pour arranger les choses... Dans le but de capturer Pontriargan - un agent de niveau 3 de la Cellule Rouge - Michael donne l'ordre à Jurgen et son équipe de s'exposer en passant à l'attaque du hangar où l'individu se retranchait..., tout en sachant combien le risque de pertes humaines était élevé. Jurgen s'en sort indemme, mais trois de ses hommes meurent au cours de l'intervention... Ce qui le fait sortir de ses gonds, au point de provoquer Michael en duel! Sous le regard incrédule de Nikita et celui semi-amusé de Walter, le rapport de force se poursuit alors «sur le ring». Un combat dont aucun des deux ne sortira vainqueur.


Mais pourquoi Michael craint-il autant Jurgen, au point de vouloir l'éliminer? A-t-il des choses à cacher, ont-ils un compte personnel à régler, est-ce une simple question de pouvoir ou est-ce uniquement Nikita l'enjeu?


Madeline va se charger de calmer les esprits en renvoyant tout ce beau monde sur le terrain, comptant sans doute sur une providentielle «sélection naturelle» pour résoudre le problème...


Mais, entre-temps, Jurgen a décidé de jouer cartes sur table et d'éclaircir les choses avec Nikita. Il a bien compris qu'entre elle et Michael il s'est passé quelque chose de fort, et que les réactions de ce dernier sont celles... d'un homme amoureux. Mais..., n'y aurait-il pas, malgré tout, une petite place pour lui dans sa vie? Le ciel s'éclaircit alors un peu: on comprend mieux où Michael voulait en venir. En envoyant les hommes de Jurgen à la mort, il venait de lui faire cruellement revivre un passé et «une histoire» qui avaient fait de lui un assassin... et l'avaient ensuite poussé à tenter le suicide! Du moins, si l'on s'en tient à la version de Jurgen qui, de cette façon, se pose en victime et salit l'image de Michael... Un jeu vicieux où le diable n'est pas toujours celui qu'on croit... La tactique utilisée est habile et efficace, chacun des deux tentant de faire passer l'autre pour un incorrigible menteur et manipulateur...


Il faudra une nouvelle mission pour convaincre Nikita, témoin involontaire d'un geste incompréhensible, que le moins fiable des deux est bien... Michael! Pour quelle raison celui-ci a-t-il simulé un sauvetage et traîné Jurgen hors d'un brasier qui aurait pu le tuer... alors qu'il venait tout juste de lui planter une balle dans la jambe?!!!


Autant de questions qui resteront sans réponses jusqu'au prochain épisode...


- " You want some company?" -

 

 
 

- "Not really! " -



Toujours est-il qu'il n'en fallait pas plus pour inciter Nikita à se rapprocher de Jurgen... et à refuser tout net l'invitation de Michael à passer un moment ensemble!


© Michèle Brunel  (Cet article est protégé par   


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • : Un hommage fort et pleinement mérité au génie, au raffinement et au talent de tous ceux et celles qui ont su inventer, réaliser, produire et interpréter cette remarquable, unique et inoubliable série qu'est «La Femme Nikita». Petit clin d'oeil particulier aussi (et surtout) à l'acteur québécois Roy Dupuis qui a miraculeusement débarqué dans ma vie au bon moment...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives