Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 21:46
 
 
 

Nikita est abordée dans la rue par un inconnu qui semble pourtant très bien la connaître puisqu'il lui propose... de s'évader de la Section One! Méfiante, elle pense immédiatement à un piège et se demande si on n'essaye pas plutôt de la tester. Même si l'idée est tentante...


Et puis, aussi, ces derniers jours, avec Michael qui se montre particulièrement gentil et attentionné... Jusqu'à laisser sous-entendre qu'ils pourraient se voir à l'extérieur... Simple coïncidence? Seul qui se serait donné la peine de l'observer de plus près aurait pu apercevoir comme une lueur d'inquiétude dans ses yeux...


Mais une nouvelle mission vient interrompre le cours de ses pensées. Cassian Perez, le chef d'une organisation terroriste, a capturé deux «Marines» et réclame un échange d'otages endéans les 24 heures, faute de quoi il les exécutera. Pour parvenir jusqu'à lui, la Section One n'a qu'un seul moyen: se servir de son frère, Jerico, marié et père de deux enfants, qui vit dans une maison ultra-protégée et que Michael et son équipe sont chargés de faire prisonnier. Une fusillade éclate et, accidentellement, l'épouse est tuée sous les yeux de ses enfants qui, «normalement», n'auraient pas dû être là. Mais personne ne semble s'en émouvoir, pour tout le monde, c'est la routine...


Nikita, pour sa part, encaisse très mal ce nouveau choc. Elle décide donc d'accepter l'offre de l'individu de la rue et l'appelle au numéro qu'il lui avait glissé dans son gant.

C'est ainsi qu'elle apprend qu'Eric (c'est son nom) n'est autre qu'un de ses «collègues» et que son boulot consiste principalement à surveiller et à épier les moindres faits et gestes de tous les agents de la Section One... dont les habitations privées sont truffées de caméras. Nikita peut ainsi s'observer sur l'ordinateur d'Eric... en train de se déshabiller et d'aller se coucher!


Ils s'entendent sur un plan d'évasion qui pourrait avoir lieu durant la mission de récupération des deux otages. Une fois «la porte» franchie, Eric injectera dans le circuit un virus informatique conçu spécialement pour effacer à tout jamais toute trace de leur existence. Mais Nikita n'est qu'à moitié convaincue: elle est prise entre deux feux, tiraillée, en proie à un terrible conflit intérieur. Michael vaudrait-il la peine qu'on lui sacrifie sa propre liberté?


Son image hante son esprit; les doutes et les questionnements aussi...


L'alerte est donnée: les deux officiers seraient retenus dans un stade comptant également tout un réseau de galeries en sous-sol... Des couloirs à n'en plus finir, de quoi s'y perdre facilement...

Vu l'immensité du territoire à explorer, Michael, Nikita et ses hommes doivent se séparer. Une belle occasion se présente à Eric qui suit Nikita de près et qui la somme alors de le suivre: la voie de la liberté est à deux pas! Mais Nikita, qui ne perd pas non plus de vue qu'elle est là pour sauver la vie d'un homme, se laisse distraire par un bruit suspect et se retrouve prise sous la menace d'une arme. Elle doit alors tirer pour sauver sa peau, ce qui attire l'attention de Michael et ses hommes qui rappliquent aussitôt vers eux. Raté... Quant aux otages, un des deux était bien sur les lieux. Mais déjà mort. L'autre est toujours introuvable: la mission n'est donc pas terminée.


Nikita et Eric se rejoignent pour discuter des faits. Eric ne comprend pas pourquoi Nikita a laissé passer une si belle occasion. Nikita ne comprend pas pourquoi Eric veut absolument partir avec elle, alors qu'il pourrait très bien s'enfuir tout seul. Bonne question! Tout simplement parce que, à force de l'observer sur son écran, il est tombé amoureux d'elle... Et il met Nikita en garde contre ses éventuels sentiments pour Michael dont il dit aussi très bien connaître les habitudes... Mais à qui faire confiance...???


" Personne de l'extérieur ne peut comprendre ce que nous sommes "


Michael se charge de lui apporter la réponse. Il vient sonner à sa porte et... - préparez-vous, frissons et battements de coeur garantis! - se lance dans une opération de charme sans précédent. Trois longues minutes de suspense érotique, de jeux de mains, de doigts qui s'entrelacent, de caresses, d'effleurements et de bouche à bouche auquel personne ne saurait résister!!! Un Michael «passé aux aveux» qui a sorti le tout grand jeu et dont la douceur et la sensualité feraient hennir un cheval de bois!


Mais, alors qu'ils échangent leur tout premier «vrai» baiser, le téléphone sonne. La mission repart. Le lieu de détention du deuxième otage aurait été repéré. Nouvel assaut, nouvelle fusillade; Nikita sauve de justesse le Marine sur le point d'être abattu... Et Michael sauve de justesse celle de Nikita...

Il n'en fallait pas plus pour la convaincre que sa place est bien... ici, prisonnière de la Section One mais auprès de lui, plutôt que libre aux côtés d'Eric. Un Eric qui l'attend à la sortie mais à qui, cette fois sans hésitation, Nikita ordonnera de partir seul.


Nikita a grandi, fait d'énormes progrès et déjà beaucoup appris... Mais, hélas, pas encore assez. Car, de retour à la Section One, c'est la douche froide!


Michael a revêtu son habit de tous les jours: c'est droit dans les yeux et sans sourciller que, imperturbable, il lui fait comprendre qu'elle avait tout intérêt à ne pas se sauver, car Eric a été rattrapé et éliminé. Il était donc au courant de ses plans! La séduire était juste un moyen de lui sauver la vie... Ou peut-être aussi de tester son pouvoir sur elle...?! Pauvre Nikita qui, une fois de plus, ne peut retenir ses larmes...


La seule chose qu'elle y aura gagné, c'est de ne plus être sous surveillance... Folle de rage, elle revient en effet jeter à la figure d'Opérations tous les micros, fils et caméras qu'elle a trouvé dans son appartement, tout en le priant de cesser de la traiter comme un animal dans un zoo. Ce à quoi - du moins pour l'instant -, le sourire au coin des lèvres, tout le monde acquiesce...


Quant à Michael, elle l'attend au tournant!


© Michèle Brunel  (Cet article est protégé par  


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • : Un hommage fort et pleinement mérité au génie, au raffinement et au talent de tous ceux et celles qui ont su inventer, réaliser, produire et interpréter cette remarquable, unique et inoubliable série qu'est «La Femme Nikita». Petit clin d'oeil particulier aussi (et surtout) à l'acteur québécois Roy Dupuis qui a miraculeusement débarqué dans ma vie au bon moment...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives