Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 17:29

 

S2-E19-00-Last-Night

 

L'ordinateur  aux  mystères

 

Bizarrement, des secteurs retenus non prioritaires - et par conséquent, peu ou moins sécurisés - sont tout à coup devenus la cible d'attaques de la part d'un ennemi inconnu visant particulièrement les services secrets occidentaux.

 

Toutes les hypothèses sont permises, surtout quand on sait que le cerveau de l'organisation se fait appeler Brutus... Le seul lien connu avec lui est un certain Joachim Beeka, un expert en démolition qui travaille en free-lance en Albanie.

 

Départ immédiat donc pour ce pays afin d'y prélever l'homme en question. Mais voilà qu'une fillette, d'une dizaine d'années environ, se pointe justement sur les lieux et se retrouve en plein dans la ligne de mire... Trop tard, on passe à l'attaque! Nikita se précipite auprès de la petite qui s'est affalée dans la rue, peut-être blessée. Michael doit empoigner Nikita et l'embarquer fermement à bord de la voiture qui ramène Beeka...

 

Ce dernier admet travailler pour Brutus, mais dit ne pas le connaître et utiliser l'Internet pour communiquer avec lui. La «commande» lui arrive toujours précise, bien détaillée et programmée avec une logique infaillible; nul besoin d'échanges supplémentaires. Le paiement se fait ensuite par virement.

 

Birkoff a tôt fait de retracer la provenance des e-mails. Une demi-heure plus tard, c'est à bord d'un canot que l'équipe de Michael s'approche de nuit d'un étrange bâtiment en forme de sphère lumineuse construit sur l'eau et accessible par une unique passerelle.

 

Il n'y a que deux gardes, vite éliminés: le champ semble libre. Mais en réalité, la forteresse n'a pas besoin d'autres gardiens: tout est automatisé et robotisé, y compris les armes qui crépitent de toutes parts et qui tirent toutes seules... Il n'y a plus aucun homme dans les parages, Birkoff est formel. Nikita plonge alors dans l'eau et parvient à grimper le long de la boule, place ses charges et replonge au plus vite, tandis que Michael s'amuse à distraire les robots mitrailleurs...

 

L'explosion et l'incendie qui s'est déclaré ont mis hors d'usage les mécanismes de défense de la sphère: Michael et Nikita pénètrent sans encombres dans son enceinte et rejoignent le coeur du bâtiment, qui serait aussi le centre des commandes, situé au niveau 2. La porte n'offre aucune résistance et, au milieu de la pièce, à les attendre, il n'y a... qu'un ordinateur... autrement dit, Brutus, «celui» qui contrôlait tout et donnait ses ordres aux armes en temps réel!

 

Un beau jouet pour la Section One qui n'en croit pas ses yeux... "Il nous a battus en Turquie et au Kazakhstan... Comment fonctionne-t-il?"

 

Explication hautement scientifique fournie par nos deux experts (en l'occurrence Walter et Birkoff): "il s'agit d'une programmation génétique, d'une sorte d'intelligence artificielle capable d'auto-apprentissage. Les circuits sont conçus pour pénétrer d'autres ordinateurs et dotés d'une protection très avancée qui détruit l'information recherchée au moment où on y accède, et donc impénétrable"...

 

Peut-on le faire parler? On va le présenter à Madeline... qui se prépare en jouant aux échecs avec son ordinateur. "Les ordinateurs ont une logique, pas d'intuition. Du moins, pas encore"... Il faudra trouver la faille et ensuite lui tendre un piège...

 

La conversation, ou plutôt le duel, entre Madeline (souhaitons-lui bonne chance!), modèle perfectionné d'intelligence humaine, et Brutus, modèle perfectionné d'intelligence artificielle, s'engage donc... et je vous passe les détails. Pour Walter, cette machine est le diable en personne. "Vous me surprenez Walter! Je ne vous croyais pas sensible à la religion! Ou était-ce juste une façon de parler?" Parce qu'en plus de pouvoir s'allumer tout seul grâce à une alimentation auxiliaire (indétectable), Brutus entend aussi tout ce qui se dit!!! Et voilà qu'il se fait provocateur: il parvient même à énerver les gens! Pareil avec Madeline qui est venue «renouer le dialogue», mais qui semble tendue... Le plan élaboré marchera-t-il?

 

"On va vous mettre en liaison avec le système de la Défense afin que vous nous collectiez certaines informations". Illogique, rétorque Brutus, pourquoi espionner vos alliés? Parce qu'il y a des fuites et des taupes parmi eux aussi, lui répondra Madeline. Mais le but non avoué de ce défi qu'elle lui lance est en réalité que Brutus entre en contact avec le même satellite que la Défense... dont le système ne sera par contre qu'un faux, une simulation mise au point par Birkoff... Ce qui permettra au satellite de scanner Brutus (ça va, vous me suivez?), une opération qui, selon les prévisions de Birkoff, prendra au minimum 12 heures.

 

S2-E19-03

 

Une belle pause que plus d'un vont mettre à profit pour soigner leurs intérêts personnels...

 

Commençons par Nikita, toujours hantée par l'image de la petite fille restée couchée au sol, qui s'empresse de faire un saut en Albanie dans l'espoir de la retrouver. Elle interroge les gens du quartier, puis un homme assis à une terrasse de café qui devrait, paraît-il, la connaître: "Il y a eu un accident, je veux m'assurer qu'elle va bien. Y a-t-il eu un enfant blessé par ici?" "Non".

 

Nikita continue ses investigations et finit par remarquer une petite fille avec un manteau bleu déchiré dans le dos qui s'encourt puis s'enfile dans un gros tuyau. Mais au moment où elle se baisse pour lui parler, elle est assommée... et se réveille à terre, dans une pièce lugubre, prisonnière de l'homme du bar et de... Julia, sa fille..., qui est loin de se montrer coopérative. "Qui êtes-vous? Vous avez une arme, un portable: vous êtes de la police?"

 

S2-E19-02   S2-E19-01   

 

Peu après, Julia viendra l'observer au travers des barreaux de la fenêtre et Nikita tentera en vain de l'amadouer: "Dis la vérité à ton père"... Mais, les voleurs n'aiment pas les flics... et surtout, Julia n'avait pas à se trouver dehors ce soir-là! "Alors, tu peux au moins m'aider à me libérer, me donner de quoi enlever mes menottes; j'ai voulu te sauver la vie"... "Où est ton père?" "Il est allé chercher Rosa, une sorcière..."

 

S2-E19-04

 

Le temps de se reposer... ou de se détendre d'une autre manière... est venu aussi pour Opérations qui depuis quelques temps se refaisait insistant auprès de Madeline. Il en profite donc pour lui fixer un rendez-vous galant, du style dîner aux bougies et champagne. Pendant ce temps, il confiera le commandement de la Section One à Michael, car, oui, Madeline se rendra dans la tour à l'heure prévue et succombera à la tentation... Mmmm, pas très professionnel tout ça!

 

S2-E19-08

 

Michael porte la plus grosse responsabilité de sa vie sur ses épaules... et Brutus ne lui laissera aucun répit! Affolé, Birkoff lui annonce que l'ordinateur s'est détourné de la fausse interface du système de la Défense et a repris son activité première, c'est-à-dire, débusquer les secteurs faibles et commanditer leur destruction. Il vise en ce moment un stock nucléaire inutilisé, caché en Biélorussie et laissé sans protection. L'alerte est donnée. Michael ordonne à Birkoff qui, en ce moment, n'a que Danella et Nikita (...) comme agents disponibles, de détourner vers la Biélorussie une équipe envoyée en renfort à Chypre. "Ne faudrait-il pas aussi prévenir Opérations?" "Non".

 

Sauf que... Nikita est maintenant aux prises avec Rosa, une medium qui tente de lire dans ses pensées et l'interroge sur ses réelles intentions. Nikita disculpe Julia, déclarant s'être trompée sur la personne. Le verdict tombe: "Elle est dangereuse, mais pas pour nous."

 

Mais voilà qu'au moment précis où elle allait être libérée, son téléphone sonne: "Joséphine"... entend le père de Julia, du coup convaincu que Nikita a menti et qui décide alors de la tuer. Quant à Michael, au bout du fil, il a un homme qui lui demande: "Qui êtes-vous?"...! Que se passe-t-il? Birkoff doit retracer l'appel d'urgence, en pleine situation de crise...

 

Nikita est embarquée en voiture... mais, sur le siège arrière, elle trouve... la clé de ses menottes! Julia la regarde partir et Nikita ne peut que la remercier du regard...

 

Quelques minutes plus tard, elle peut recontacter Michael... comme si de rien n'était... Toute l'équipe a pu rejoindre la Biélorussie juste à temps et n'a laissé aucun survivant derrière elle. Ouf! Tout est bien qui finit bien.

 

Mais, côté ordinateur, la Section One n'est cependant pas plus avancée: Brutus semble plus malin que l'homme, et tandis qu'on tentait de l'observer et de le décrypter, c'est lui qui étudiait la Section de l'intérieur! Birkoff et Walter s'affairent malgré tout toujours autour de la machine, jusqu'à ce que Madeline vienne leur ordonner de la démonter, «puce par puce», aussi doucement et lentement que possible... un peu comme s'il était... vivant.. et qu'il parlerait sous la torture... Brutus s'agite; il prend peur... Par hasard craindrait-il la douleur?!!

 

Michael convoque Nikita... et l'interroge. Inutile de lui mentir, il ne la connaît que trop bien... Elle ne peut qu'essayer de le convaincre que cette famille de petits voleurs ne représente pas une menace pour la Section One. "Retourne là-bas et assure-toi qu'ils ne cherchent pas à découvrir qui tu es"... "Tu veux que je les tue?"!!!

 

S2-E19-06

 

On ne peut que sourire et à la fois s'enflammer en regardant cette scène où «la bonne foi» de l'un se mesure à nouveau au «vrai-faux mensonge» de l'autre... Michael feint de lui donner finalement raison, mais Nikita n'est pas dupe: elle aussi a appris à le connaître! "La petite m'a sauvé la vie, ne la remercie pas en massacrant sa famille, s'il te plaît"... "On verra". L'argument est clos.

 

Belle finale également sur un ultime affrontement...

Opérations reproche à Michael de ne pas l'avoir contacté en situation d'urgence et d'avoir fait perdre 4 minutes à Birkoff pour chercher Nikita... Car, si Michael est considéré comme étant le meilleur agent de niveau 5 et destiné à remplacer un jour Opérations, il a toutefois commis une erreur qui sera signalée dans le rapport envoyé à la Haute Surveillance.

 

S2-E19-07

 

Sur quoi, Michael lui fait «gentiment» remarquer que rien ne nécessitait l'absence de Madeline et d'Opérations en même temps, et qu'il est également autorisé à le signaler pour sa défense...

Touché! Opérations oubliera donc ce petit incident...

 

 

© Michèle Brunel  (Cet article est légalement protégé par  ).

Toute reproduction d'un quelconque article de ce blog est strictement interdite.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle - dans Épisodes Saison 2
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • : Le seul site en français entièrement consacré à la télé-série La Femme Nikita (1997-2001). Avec Roy Dupuis et Peta Wilson. En hommage au génie, au raffinement et au talent de tous ceux qui ont su inventer, réaliser, produire et interpréter cette exceptionnelle et inoubliable série. Petit clin d'oeil particulier aussi (et surtout) à cet acteur québécois qui a miraculeusement débarqué dans ma vie au bon moment...
  • Contact

Recherche

Archives