Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 18:08
 
 


Un projet de système de guidage de missiles dernier cri, classé «top-secret» et nommé CM-12 a été mis au point par la société Zylar. Mais il est déjà ardemment convoité par Frederick Borsos, un terroriste sur lequel on sait peu de choses, et sur qui la Section One aimerait bien pouvoir mettre la main. L'homme s'est déclaré prêt à acheter à n'importe quel prix les secrets de fabrication du CM-12; une transaction qui intéresse au plus haut point trois compères en quête du «coup du siècle», Vincent Shirov (Dan Pawlick), Marco Dean (Tony Nappo) et Steven Wolfe (Christopher Kennedy). Le groupe s'est donc trouvé une planque en face du laboratoire, et se prépare à cambrioler la chambre forte de la société en vue de conclure un marché avec Borsos.

La Section One compte ainsi se servir de ces trois lascars pour faire sortir Borsos de l'ombre et s'en débarrasser. Son plan? Voler le projet avant eux, le leur proposer en échange d'une «association», s'immiscer dans la vente et profiter ensuite du moment de l'échange pour liquider tout le monde.

Telle est la mission qui attend Nikita au briefing, non pas du jour... mais du lendemain... Car, entre-temps, en pleine nuit, elle reçoit une visite des plus inattendues: Opérations débarque chez elle pour lui demander de protéger Steven quand le moment de l'attaque finale sera venu, car ce jeune homme est... son fils! Un mandat qui doit rester ultra-confidentiel. Et dont elle ne soupçonne pas encore toute la difficulté...

Nikita enfile ainsi l'habit de garde de sécurité de la société et, après avoir abordé les trois hommes dans un bar-resto, elle leur présente Michael comme étant son petit ami et travaillant chez Zylar. Michael assure pouvoir accéder facilement au coffre-fort, et propose de fournir la marchandise en échange de 50% des parts de bénéfice. Steven, le plus réticent de tous, donne alors jusqu'à minuit à Michael pour leur ramener le CM-12. Et, en guise de garantie... garde Nikita qui sera abattue s'il ne revient pas à heure et à temps!

Michael s'en va tranquille car Birkoff a déjà tout préparé et planifié: il a vite fait de s'introduire dans la chambre forte, mais... Alors qu'il touche au but, une mauvaise surprise les attend: le CM-12 n'est pas dans le coffre-fort! Birkoff découvre que le prototype est sur le point d'être testé et embarqué à bord d'un avion militaire; ce qui force Michael à agir vite... et seul... car Opérations refuse d'envoyer une équipe en renfort pour secourir Nikita en cas d'échec.

Tandis que Michael se lance dans un exercice de haute voltige et risque sa vie pour récupérer le CM-12, Nikita fait plus ample connaissance avec Steven... et avec Marco qui la harcèle sexuellement. Le temps de le remettre à sa place, il est minuit moins deux, et Michael n'est toujours pas de retour... Deux armes sont déjà braquées sur elle...

Minuit pile: Michael fait irruption dans la pièce et remet le «boîtier-miracle» à la bande. Avec toutefois une petite restriction: pour pouvoir s'en servir, il faut aussi des codes d'installation... qui sont stockés sur une disquette à part... et que Michael garde à son tour «en garantie» jusqu'au moment de la vente! Il exige également d'être présent, lui ou Nikita, au moment des négociations, question de ne pas se faire rouler sur le prix...

Ainsi Nikita est sauve, mais furieuse contre Opérations qui l'aurait sacrifiée plutôt que de savoir Steven tué par une équipe de secours. Et cette fois, elle n'est plus disposée à accomplir sa double mission sans contrepartie. Lorsqu'il revient la trouver, elle lui pose un ultimatum: sa liberté en échange de la vie de Steven! Un marché que, face à sa détermination, Opérations est bien obligé d'accepter. Il lui promet donc de faire tout ce qui est en son pouvoir pour obtenir sa libération... D'ailleurs, Nikita a pris ses précautions: toute la conversation a été enregistrée et l'affaire lui explosera à la figure s'il ne tient pas parole. Quelques mots de trop qui vont, hélas, lui coûter cher...

Les tractations reprennent: Steven a rendez-vous avec le négociateur de Borsos - à qui il doit aussi «présenter sa nouvelle associée» - et, dans l'attente, entame un brin de causette avec Nikita à qui il confie l'histoire de son enfance. Il lui parle de son père, un officier supérieur mort en héros dans un camp de prisonniers au Vietnam... Une séquence dramatiquemet intense et émouvante qui fait la lumière sur le passé d'Opérations; un passé qui ressemble étrangement à son présent! Steven se dit aussi convaincu que le gouvernement a menti à sa mère - morte de chagrin - et que son père est vivant; il ne cessera jamais de le chercher... Une confession d'autant plus poignante que, «à l'autre bout du fil», à la Section One, il y a du monde à l'écoute...

Non sans mal, Steven et Nikita sont parvenus à imposer leurs conditions à l'acheteur. Ils obtiennent un prix élevé et, sous prétexte de se protéger d'une éventuelle embuscade, exigent la présence de Borsos en personne sur les lieux de la vente qu'ils ont eux-mêmes déterminés. Pressé et prêt à tout pour entrer en possession du CM-12, Borsos accepte et la rencontre s'organise. Du côté de la Section One aussi...

Avant son départ en mission, Nikita s'entretient une nouvelle fois avec Opérations et tente de le convaincre de dire la vérité à Steven sur son compte. Mais le refus est catégorique: à la Section One, pour tout le monde on est mort, et on doit le rester! De même que, dans l'intérêt de tous, Steven ne doit jamais savoir pourquoi il a été tenu en vie. Nikita doit respecter les accords. Une situation qui, pour elle, s'est transformée en un véritable casse-tête... car elle va aussi la contraindre à se dresser contre Michael... dont les ordres sont de supprimer la bande à Borsos, mais aussi Steven et ses acolytes...

Et lorsque, armes au poing, ils s'affronteront tous les deux, comment éviter que l'un ou l'autre ne soit tué? Protéger Michael signifierait renoncer à sa liberté, mais pourra-t-elle jamais laisser Steven blesser ou abattre Michael...?! Et sachant que rien ni personne n'empêchera Michael d'accomplir sa mission jusqu'au bout, le pire est réellement à craindre...

Le dénouement ne sera plus qu'un enchevêtrement rapide de subtilités. Après que CM-12, disquettes et argent aient été échangés, une équipe de la Section One passe à l'attaque et, comme prévu, arrive le moment où Michael et Steven se retrouvent face-à-face: tandis que le premier recharge son arme, le second s'apprête à se venger de la trahison et à tirer.

Mais Nikita veille au grain et a vite fait son choix: sans hésiter, elle descend Steven! Ce que Michael n'avait eu aucune peine à anticiper également... Mais, ce qu'il n'avait toutefois peut-être pas envisagé, c'est que Nikita tirerait... non pas avec une balle, mais avec un produit anesthésiant!

Steven est donc bien vivant, et elle s'est gagné sa liberté. Reste à voir si Opérations honorera lui aussi son contrat... ce qui en étonnerait plus d'un! Nikita le menace alors de faire expédier à Steven la cassette avec l'enregistrement de leur conversation s'il ne la laisse pas partir: une cassette que, narquois et triomphant, Opérations extirpe de sa poche...! Et oui, une fois de plus, Nikita s'est fait doublée par Michael... qui était chargé de la surveiller et qui avait depuis longtemps intercepté l'enveloppe!

Une semi-victoire pour lui cependant: car, s'il pouvait être sûr que, entre lui et Steven, Nikita ne tergiverserait pas longtemps, il n'en reste pas moins vrai que cette fois elle était bien décidée à le quitter... pour toujours.


 

  © Michèle Brunel  (Cet article est protégé par   


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • La Femme Nikita, chef-d'oeuvre inachevé
  • : Un hommage fort et pleinement mérité au génie, au raffinement et au talent de tous ceux et celles qui ont su inventer, réaliser, produire et interpréter cette remarquable, unique et inoubliable série qu'est «La Femme Nikita». Petit clin d'oeil particulier aussi (et surtout) à l'acteur québécois Roy Dupuis qui a miraculeusement débarqué dans ma vie au bon moment...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives